FLASH
[19/02/2017] Des militants de l’Etat islamique partagent en boucle l’attentat de Montauban sur Telegram  |  Attentat musulman de Mogadishu : 39 morts, 50 blessés  |  Silence des opposants à la peine de morts : Un « tribunal » du Hamas condamne 3 palestiniens à mort pour espionnage  |  Montauban : ce n’est qu’après avoir été blessé que l’attaquant a crié « allahu akbar »  |  Le recyclage commence : « l’attaquant de Montauban aurait fait des séjours en psychiatrie »  |  L’opération info d’internet pour briser la loi du silence sur Macron produit ses effets : il baisse dans les sondages  |  Montauban attentat méthode palestinienne au couteau, 3 victimes, jihadiste abattu  |  [18/02/2017] Marine Le Pen toujours en tête à 26%. Fillon et Macron à 18,5%  |  [16/02/2017] Bobigny : début d’émeute, un hélicoptère survole la ville  |  Attentat revendiqué par ISIS au Pakistan : 60 morts 140 blessés  |  La loi de privation de la liberté d’expression définitivement adoptée contre les sites anti entrave à l’IVG  |  Le parquet financier annonce qu’il va poursuivre son enquête: il n’a pas de quoi poursuivre il s’acharne  |  [15/02/2017] Pakistan : attentat suicide : 5 morts 3 blessés, l’islam toujours l’islam  |  [14/02/2017] Emeutes : 245 arrestations depuis le début de l’affaire Théo – 245 arrestations pour rien, ils seront relâchés avec les félicitations des juges  |  Israël a rappelé discrètement son ambassadeur en Egypte en raison de risques sécuritaires  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 avril 2013

Un récidiviste Bosnien détenu à tort a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Il refuse que son indemnité soit calculée par une juge qui a été élue sous les couleurs de l’UDC.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La Cour européenne des droits de l’homme désavoue la décision des L’élection des juges par le Grand Conseil vaudois pose parfois des problèmes partisans. C’est par exemple le cas pour un délinquant récidiviste des Balkans, condamné à tort pour une tentative de viol, comme le relève lundi «24 heures». Deux cent huitante-huit jours passés en prison pour un délit non commis mérite indemnisation. Et c’est précisément cette indemnisation qui pose problème. En première instance, l’homme, – qui a été condamné pour d’autres infractions depuis – s’est fait promettre 72’000 fr. Pas assez à son goût, et trop au goût du ministère public. A la Cour d’appel, un trio de magistrats a considérablement réduit cette indemnité. Problème: ce trio est présidé par une juge UDC.

Une justice partiale?
La défense de l’accusé entend donc faire récuser la juge. «Très typé des Balkans, mon client redoute d’être rejugé par une magistrate portée par un parti dont les promesses électorales n’offrent clairement pas la garantie d’un traitement équitable et indépendant dans la cause d’un délinquant comme lui, toxicomane, Bosniaque musulman, incarcéré à tort et réclamant une indemnisation», explique-t-il. Une requête refusée tant par la principale intéressée, que par le Tribunal cantonal et le Tribunal fédéral. «Mon appartenance politique ne joue aucun rôle dans les décisions que je prends», fait savoir la juge cantonale. Un avis appuyé par celui du secrétaire général de l’UDC vaudoise Claude-Alain Voiblet.

http://www.reduitnational.com/?p=28752

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz