FLASH
Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 avril 2013

Insurrection-1

Michel Garroté, réd en chef -– Le régime socialiste français redoute une insurrection populaire au mois de mai qui débute dans six jours. Le mariage homosexuel avec adoption d’enfants va continuer de mobiliser le peuple. Ce d’autant que le régime au pouvoir a utilisé ses CRS de façon disproportionnée. Ce qui n’a fait qu’augmenter la détermination des opposants au mariage gay.

A cela s’ajoutent les autres manifestations traditionnelles – politiques et syndicales – du mois de mai. Comble de l’ironie, face aux manifs de mai, les effectifs de police sont insuffisants. Notamment parce que nombre d’entre eux sont déjà affectés à la protection des sites sensibles, des ministères et de l’Elysée.

Insurrection-2

La démocratie n’est plus un outil au service de la liberté

Ainsi, un ministre socialiste français redoute l’insurrection populaire dans cet article du 17 avril : « Un mouvement social comme ça produit de la conscience politique. Il ne faut pas que cela dure. On est en train de créer des générations de jeunes gens qu’on va retrouver face à nous lors des prochains scrutins ».

Dans ce contexte tendu, voire explosif, l’on ne peut que s’inquiéter du mélange de laïcité et de spiritualité pratiqué par le régime socialiste français qui considère la démocratie comme une religion. En effet, Claude Bartolone, président du Parti socialiste à l’Assemblée nationale, a déclaré : « la République a besoin de rites. La démocratie, c’est une véritable religion, elle a besoin de rites pour être reconnue et acceptée ». Rappelons à cet égard que la distinction entre Dieu et César, qui était totalement absente dans l’Antiquité païenne, a été introduite par le judaïsme et le christianisme.

La société française sur le mode socialiste, en voulant abolir la culture judéo-chrétienne, est revenue au paganisme antique dans une version ultra-laïque et ultra-athée. Dieu et César sont à nouveau confondus. La loi sur le mariage homosexuel avec adoption d’enfants votée par le Parlement en est un exemple : la religion homosexualisâtre du régime socialiste prime sur les millions d’opposants descendus dans la rue. La démocratie n’est donc plus un outil au service de la liberté. Elle est une religion d’Etat au service du régime en place.

Insurrection-4

La violence physique du régime socialiste

A propos du mariage homosexuel avec adoption d’enfants, Tim Stanley, dans The Daily Telegraph, écrit (extraits adaptés ; liens vers article et vers vidéo en bas de page) : En France, le débat a pris un tour incroyablement français. On ne peut que s’étonner de constater que, dans un pays qui s’enorgueillit de sa tradition laïque et de son libéralisme politique, seule une petite majorité de Français soutienne le projet de légalisation du mariage homosexuel soumis le 23 avril à l’Assemblée nationale et que l’opinion soit scindée en deux blocs concernant un volet parallèle de la loi qui propose d’autoriser les couples de même sexe à adopter des enfants.

Tim Stanley : L’ampleur de la mobilisation contre ce texte a été encore plus spectaculaire : le plus grand rassemblement, celui du 24 mars, a attiré au moins 340’000 personnes à Paris (ndmg – plus d’un million en réalité), dans une manifestation de volonté populaire que l’on associe généralement plus volontiers à la gauche. Ce phénomène n’a trouvé qu’un écho très limité dans les médias dominants européens et américains, qui semblent aussi avoir fait totalement l’impasse sur la violence de la réaction des pouvoirs publics. Une vidéo publiée le 19 avril sur YouTube montrait une échauffourée entre les forces de l’ordre et des manifestants catholiques qui refusaient de se disperser.

Tim Stanley : Vers la 4e minute du film, un jeune homme est plaqué au sol (cf. liens en bas de page). Un curé en soutane vient à son secours et s’agrippe à lui. Les CRS séparent les deux hommes et traînent le prêtre vers leur panier à salade. Vers 4’41”, on voit clairement l’un des CRS lui décocher un coup de pied en pleine tête. Le geste ne dure qu’une fraction de seconde, mais je suis certain que la victime a dû le sentir passer. Malheureusement, ce genre de scène n’a rien d’exceptionnel. Nous racontions le 25 mars dans nos colonnes que la police repoussait la foule par des jets de gaz lacrymogènes, et j’ai reçu plusieurs témoignages isolés faisant état d’enfants matraqués et de manifestants tabassés.

Tim Stanley : La plupart des récits de ce genre n’apparaissent que sur des blogs catholiques et des sites ultraconservateurs, mais ils sont là, en rouge sang, à la disposition de tous. L’histoire du prêtre est compliquée par le fait qu’il appartient à la Fraternité Sacerdotale St-Pie X (FSSPX), société religieuse très controversée dont le statut au sein de l’Eglise catholique est incertain et que l’on soupçonne fortement d’antisémitisme. Cela ne devrait naturellement rien retirer aux droits élémentaires du curé, mais cette association fait de lui un porte-étendard bien embarrassant pour l’opposition au mariage homosexuel. Cela étant, il ne définit pas pour autant le mouvement. Le collectif officiel de la campagne, la Manif pour tous (MPT), s’est bien gardé de laisser les prêtres prendre la tête du mouvement et a présenté une image résolument laïque et multiculturelle, conclut Tim Stanley (fin des extraits adaptés ; liens vers article et vers vidéo en bas de page).

Insurrection-5

En mai les effectifs de police seront insuffisants

Pour revenir à l’insurrection populaire redoutée par le régime socialiste français, on notera qu’en cas de manifestations nombreuses le mois prochain, les effectifs de police seront insuffisants. En effet, selon Jean-Baptiste Giraud dans Economie Matin (extraits adaptés): De sources autorisées au ministère de l’Intérieur, il nous a été expliqué que les effectifs de police, essentiellement, de CRS, et que la situation serait intenable au mois de mai, alors que les manifestations inscrites au planning sont de plus en plus nombreuses.

Pour pouvoir mettre sur le terrain 150 à 250 hommes (deux à trois escadrons) sept jours sur sept à Notre-Dame-des-Landes, cela signifie devoir mobiliser au moins cinq escadrons. Des unités impossibles à utiliser ailleurs, car indispensables « sur zone » pour assurer la relève des gardes de jour, et de nuit. Or, ces cinq escadrons, le ministère de l’Intérieur en a désormais cruellement besoin face au succès des manifestations quotidiennes organisées par La manif pour tous, en particulier à Paris. A tel point que des compétitions sportives commencent à pâtir de ces mesures de restrictions. Le match OM-Brest de Ligue 1 s’est ainsi joué samedi à 17h00 au lieu de dimanche 21h00, et le Nice-PSG, exactement l’inverse.

La France comporte 67 compagnies de CRS, dont 6 compagnies de CRS de montagne, inaptes au maintien de l’ordre et 107 escadrons de gendarmerie mobile, soit approximativement 14’000 CRS et 17’000 gendarmes mobiles. Mais derrière ces chiffres, une toute autre réalité. 30 à 50% des effectifs, au sein des compagnies républicaines de sécurité, sont en fait affectés à des fonctions de soutien logistique. Un chiffre qui tombe à 20% en gendarmerie. Cela réduit cependant le nombre d’hommes disponibles à 20’000. On comprend mieux pourquoi le 24 mars, face au million de manifestants dans la rue, Manuel Valls ne pouvait aligner que 2’000 CRS et gendarmes mobiles.

Plus grave encore : ces moyens sont tous déjà en grande partie employés, car attachés à des missions précises. Sécurisation de points sensibles (sites nucléaires par exemple), gardes statiques, accompagnement des militaires pour les patrouilles Vigipirate. Les militaires sont ainsi obligatoirement accompagnés d’un auxiliaire (APJ) ou d’un officier de police judiciaire (OPJ) lors des missions de sécurisation des lieux publics.

Ainsi, les unités déployées autour de Notre-Dame-des-Landes forment en quelque sorte la garde, le dernier carré, les toutes dernières réserves que le ministère de l’Intérieur pouvait mobiliser rapidement pour sécuriser Paris, et surtout, sécuriser les ministères, l’Assemblée, le Sénat, et l’Elysée. C’est pour cette seule raison que les gendarmes mobiles ont plié bagage dans la nuit de vendredi à samedi, alors que le week-end est logiquement le moment idéal pour que les opposants reçoivent des renforts, et se fassent ravitailler.

Le planning du mois de mai affole le ministère de l’Intérieur, malgré les vacances. La manifestation de Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de Gauche, le dimanche 5 mai, est en effet la première d’une série de grandes manifestations annoncées, sans compter avec celles qui risquent de venir se greffer dessus : Florange, Aulnay et les manifestations quotidiennes que les opposants au mariage gay organisent désormais.

Les autorités espèrent que le vote solennel du mariage homosexuel intervenu mardi 23 avril à l’Assemblée découragera les opposants, mais appréhendent en fait que cela galvanise encore plus les mouvements pacifiques, comme celui des Veilleurs, qui sont grands consommateurs de forces de maintien de l’ordre, alors même qu’ils sont statiques et non violents. La raison ? Les veilleurs veillent le soir, jusqu’à minuit et demie. Et cette demi-heure en plus a un impact non négligeable sur la gestion des ressources humaines, ce qui explique pourquoi à plusieurs reprises les manifestants ont été sommés d’évacuer, manu militari, avant minuit. Nous sommes là bêtement dans des contraintes de planning et de gestions des horaires de service.

Or, ces contraintes de planning et d’employabilité des CRS risquent de rendre la situation du maintien de l’ordre en France intenable à la fin du mois de mai, juste au moment de la grande manifestation du 26 mai à laquelle appelle Frigide Barjot et le comité organisateur de la Manif pour tous. A cette date-là, les jours de repos non pris accumulés (le droit du travail s’applique aussi chez les CRS), les permissions annulées (les gendarmes grognent), auront dépassés la côte d’alerte, avec le risque non négligeable que des unités refusent d’être mobilisées.

Bien entendu, il est toujours possible pour un préfet d’insister lors de ses ordres de réquisition, et de ne pas tenir compte de ces contraintes, pourtant réelles. Mais, les dernières fois que des CRS ont été forcés à faire mouvement les hommes se sont tout simplement fait porter pâles, rendant l’emploi de la compagnie impossible ou ridicule, avec 40 ou 50 hommes disponibles sur les 150 à 200 théoriques.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

http://blogs.telegraph.co.uk/news/timstanley/100213251/french-police-assault-a-priest-protesting-gay-marriage-this-debate-is-bigger-and-uglier-than-the-mainstream-media-admits/

http://www.youtube.com/watch?v=h6cxIJJML54&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=h6cxIJJML54&feature=youtu.be

Insurrection-3

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz