Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 avril 2013
topelement
Chiheb Esseghaier

Chiheb Esseghaier, l’un des deux terroristes islamistes de l’attentat déjoué contre un train au Canada cette semaine, et soutenus par des éléments d’Al-Qaïda en Iran, rejette la justice canadienne.

A la juge Susan Hilton qui l’interrogeait, Chiheb Esseghaier a déclaré :

«Toutes les conclusions [de la justice] sont basées sur le Code criminel et nous savons tous que le Code criminel n’est pas un livre saint, il est écrit par des êtres qui ne sont pas parfaits, car seul le Créateur est parfait ». «Donc nous ne pouvons pas fonder nos jugements» sur ce code, a t-il ajouté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Esseghaier a décidé de se défendre lui-même, sans avocat.

Le projet des terroristes était de faire dérailler le train Quebec New York alors qu’il se trouvait au milieu d’un pont au-dessus des chutes du Niagara, à la frontière canado-américaine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz