FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 28 avril 2013

Hoffenberg1-2

La 8e circonscription, un siège de député particulier

Le siège de député de la huitième circonscription des Français de l’étranger peut sembler d’une importance secondaire.

Ce n’est, de fait qu’un siège de député parmi plus de cinq cents autres. Ce n’en est pas moins un siège représentant les expatriés français installés dans plusieurs pays du bassin méditerranéen, et les plus nombreux de ceux-ci : les Français juifs qui ont choisi de vivre en Israël, par volonté de retrouver la terre ancestrale du peuple juif, ou que ce soit pour fuir l’antisémitisme qui remonte en France et en Europe. Et cela en fait un siège particulier.

Défendre clairement Israël

Son détenteur peut être un député de plus dont la voix se fondra parmi des dizaines ou des centaines d’autres voix. Il peut aussi être un député défendant les Français du bassin méditerranéen. Il peut en cela être un député qui tout en défendant tous les Français du bassin méditerranéen défend aussi ce qui est cher aux plus nombreux de ceux-ci : le choix de vivre en Israël, ce qui implique de sa part une défense claire et nette d’Israël et de l’amitié franco-israélienne.

Je ne prends pas position ici pour un candidat, tout en me réservant la possibilité de le faire par ailleurs. Je prends par contre position contre un candidat, ou, plus exactement, une candidate.

Mieux vaut, à nos yeux, un député de plus, un député indifférent à Israël, ou un député mêlant sa voix à celle des ennemis déclarés d’Israël qu’un député qui se présenterait comme un ami d’Israël et se conduirait comme un ennemi inavoué et hypocrite, prêt à trahir à la moindre occasion.

L’UMP, mouvement héritier du gaullisme et de la politique arabe de la France

Et je dis : pas une seule voix juive ne doit se porter sur Valerie Hoffenberg. Elle est la candidate de l’UMP, et quand bien même l’UMP comporte des membres qui sont des défenseurs d’Israël, elle est un mouvement héritier du gaullisme, dont est issue la sinistre « politique arabe de la France ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’UMP a porté au pouvoir Nicolas Sarkozy qui, tout en déclarant son « amitié » pour Israël n’en a pas moins été l’un des plus ardents défenseurs de l’accès de l’Autorité Palestinienne au statut d’ « Etat associé » aux Nations Unies et l’un des adeptes de l’accès de la même Autorité palestinienne à un siège à l’UNESCO.

Valerie Hoffenberg a soutenu pendant des années Charles Enderlin

Quoi qu’elle puisse prétendre aujourd’hui, Valerie Hoffenberg a soutenu pendant des années les positions de Charles Enderlin, alors même que celui-ci s’est enlisé dans les marécages de l’affaire al Dura et a, ce faisant, contribué de facto à quelques unes des plus virulentes et des plus meurtrières campagnes anti-israéliennes des deux dernières décennies.

Quoi qu’elle puisse dire aujourd’hui, Valerie Hoffenberg a, dans un passé récent, parlé de la nécessité de « fonder les bases d’un Etat palestinien » et de « l’impact négatif indéniable de la colonisation » israélienne.

On ne peut prétendre incarner l’amitié franco-israélienne et entériner l’offensive diplomatique de l’Autorité palestinienne aux Nations Unies et à l’UNESCO.

On ne peut prétendre défendre Israël et se faire complice de campagnes anti-israéliennes.

On ne peut prétendre être au côté d’Israël et défendre l’idée d’un Etat palestinien, qui, dans les conditions présentes, serait un Etat terroriste de plus au Proche Orient.

On peut moins encore prétendre être au côté d’Israël en traitant les Juifs israéliens qui ont choisi de vivre en Judée Samarie de « colons ».

Je l’ai dit : je ne prends pas position ici pour un candidat, ce n’est pas le but de ce texte.

Je prends position contre une candidate. Je prends position contre la ligne présente de l’UMP, qui n’ose pas sortir de l’ambiguïté, et reste un parti marqué par des orientations anti-israéliennes. Ma position aurait été, bien sûr, très différente si Gilles-William Goldnadel, qui a mon estime et mon amitié, avait obtenu l’investiture de l’UMP, ce qui aurait indiqué une réorientation positive.

Pour une amitié franco-israélienne dépourvue d’ambiguïtés

Je constate que l’ensemble des partis politiques français aujourd’hui ont des positions modérément ou résolument anti-israéliennes. Je regrette qu’il n’y ait pas un candidat unique parmi les défenseurs clairs et nets d’Israël et d’une amitié franco-israélienne dépourvue d’ambiguïtés.

Je souhaite qu’un candidat parmi ces défenseurs l’emporte. Que le meilleur gagne. Et, comme cela avait été écrit en 2012 lors de la précédente campagne électorale pour le siège de député de la huitième circonscription, je dis : que pas une seule voix juive se porte sur la candidature de Valérie Hoffenberg. Je sais qui sont les ennemis d’Israël. Qu’Israël se défie de ses faux amis.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz