FLASH
France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 avril 2013

germanophobie-2

 Le réd en chef – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelle, aujourd’hui, lundi 29 avril 2013, son parti (le parti socialiste), au calme, après que celui-ci ait allégué, par écrit, la nécessité d’une confrontation avec la Chancelière allemande Angela Merkel.

Fabius souligne : « Le débat oui, le pugilat non. Il est anormal de mettre en cause tel ou tel dirigeant. Le déficit français, c’est la France. Il n’y a aucune raison d’opposer de manière frontale un pays à un autre ».

Cette lamentable querelle entre socialistes, au sein du gouvernement comme à l’extérieur de celui-ci, a commencé avec la parution, vendredi, d’un projet de texte – germanophobe et démagogue – issu du Parti socialiste français ; projet de texte qui qualifie Angela Merkel de Chancelière de l’austérité et accusant celle-ci d’intransigeance égoïste.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, est intervenu et il a obtenu que ce projet de texte soit expurgé des références mettant en cause Angela Merkel. Mais le mal est fait : le régime socialiste aux abois a choisi la germanophobie et la démagogie pour masquer ses échecs. En agissant de la sorte, le régime socialiste français joue avec le feu et révèle son côté irresponsable et amateur.

Depuis 1949, la France et la République Fédérale d’Allemagne sont des acteurs importants du maintien de la paix en Europe. Les socialistes français, en insultant la Chancelière Angela Merkel – et avec elle le peuple allemand – réveillent de vieux démons.

Les socialistes français, en avril 2013, avec leur projet de texte inique, ne valent guère mieux que les germanophobes d’extrême-gauche et d’extrême-droite. Les socialistes avec leur projet de texte imbécile se joignent au tapage de la basse-cour anti-allemande avec ses poulettes rancies et ses coqs morveux.

L’on doit désormais s’attendre à ce que l’Allemagne – notamment les parlementaires et les médias allemands – ne tolère plus les misérables provocations venant d’un gouvernement particulièrement mal placé pour donner des leçons d’économie aux autres.

Et puis, surtout, l’attitude des socialistes français, soixante-huit ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, est un immense gâchis.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

germanophobie-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz