FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 avril 2013

germanophobie-2

 Le réd en chef – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelle, aujourd’hui, lundi 29 avril 2013, son parti (le parti socialiste), au calme, après que celui-ci ait allégué, par écrit, la nécessité d’une confrontation avec la Chancelière allemande Angela Merkel.

Fabius souligne : « Le débat oui, le pugilat non. Il est anormal de mettre en cause tel ou tel dirigeant. Le déficit français, c’est la France. Il n’y a aucune raison d’opposer de manière frontale un pays à un autre ».

Cette lamentable querelle entre socialistes, au sein du gouvernement comme à l’extérieur de celui-ci, a commencé avec la parution, vendredi, d’un projet de texte – germanophobe et démagogue – issu du Parti socialiste français ; projet de texte qui qualifie Angela Merkel de Chancelière de l’austérité et accusant celle-ci d’intransigeance égoïste.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, est intervenu et il a obtenu que ce projet de texte soit expurgé des références mettant en cause Angela Merkel. Mais le mal est fait : le régime socialiste aux abois a choisi la germanophobie et la démagogie pour masquer ses échecs. En agissant de la sorte, le régime socialiste français joue avec le feu et révèle son côté irresponsable et amateur.

Depuis 1949, la France et la République Fédérale d’Allemagne sont des acteurs importants du maintien de la paix en Europe. Les socialistes français, en insultant la Chancelière Angela Merkel – et avec elle le peuple allemand – réveillent de vieux démons.

Les socialistes français, en avril 2013, avec leur projet de texte inique, ne valent guère mieux que les germanophobes d’extrême-gauche et d’extrême-droite. Les socialistes avec leur projet de texte imbécile se joignent au tapage de la basse-cour anti-allemande avec ses poulettes rancies et ses coqs morveux.

L’on doit désormais s’attendre à ce que l’Allemagne – notamment les parlementaires et les médias allemands – ne tolère plus les misérables provocations venant d’un gouvernement particulièrement mal placé pour donner des leçons d’économie aux autres.

Et puis, surtout, l’attitude des socialistes français, soixante-huit ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, est un immense gâchis.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

germanophobie-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz