FLASH
[23/06/2017] Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  |  Surprise ! Le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Bruxelles est un ressortissant marocain  |  Arabie saoudite : Mohammed bin Naif prête allégeance à Mohammed bin Salman, le nouveau prince élu par 31 des 34 membres du Conseil  |  L’Egypte livre du fuel à Gaza pour alléger la crise d’électricité déclenchée par Abbas  |  Belgique : Anvers – hélicoptères de la police, éviter la zone  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 avril 2013

germanophobie-2

 Le réd en chef – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelle, aujourd’hui, lundi 29 avril 2013, son parti (le parti socialiste), au calme, après que celui-ci ait allégué, par écrit, la nécessité d’une confrontation avec la Chancelière allemande Angela Merkel.

Fabius souligne : « Le débat oui, le pugilat non. Il est anormal de mettre en cause tel ou tel dirigeant. Le déficit français, c’est la France. Il n’y a aucune raison d’opposer de manière frontale un pays à un autre ».

Cette lamentable querelle entre socialistes, au sein du gouvernement comme à l’extérieur de celui-ci, a commencé avec la parution, vendredi, d’un projet de texte – germanophobe et démagogue – issu du Parti socialiste français ; projet de texte qui qualifie Angela Merkel de Chancelière de l’austérité et accusant celle-ci d’intransigeance égoïste.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, est intervenu et il a obtenu que ce projet de texte soit expurgé des références mettant en cause Angela Merkel. Mais le mal est fait : le régime socialiste aux abois a choisi la germanophobie et la démagogie pour masquer ses échecs. En agissant de la sorte, le régime socialiste français joue avec le feu et révèle son côté irresponsable et amateur.

Depuis 1949, la France et la République Fédérale d’Allemagne sont des acteurs importants du maintien de la paix en Europe. Les socialistes français, en insultant la Chancelière Angela Merkel – et avec elle le peuple allemand – réveillent de vieux démons.

Les socialistes français, en avril 2013, avec leur projet de texte inique, ne valent guère mieux que les germanophobes d’extrême-gauche et d’extrême-droite. Les socialistes avec leur projet de texte imbécile se joignent au tapage de la basse-cour anti-allemande avec ses poulettes rancies et ses coqs morveux.

L’on doit désormais s’attendre à ce que l’Allemagne – notamment les parlementaires et les médias allemands – ne tolère plus les misérables provocations venant d’un gouvernement particulièrement mal placé pour donner des leçons d’économie aux autres.

Et puis, surtout, l’attitude des socialistes français, soixante-huit ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, est un immense gâchis.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

germanophobie-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz