Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2013

Le 27 novembre, une infirmière était violemment agressée dans le quartier des Provinces-françaises, à Maubeuge. L’affaire avait fait grand bruit. Depuis, ses collègues refusaient de s’aventurer là-bas et les contrôles de police avaient été renforcés. Ce lundi, trois personnes ont été interpellées. Dont deux mineurs.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Marie-Pierre Ropital, adjointe au maire en charge de la sécurité, ne cache pas son soulagement. « Je veux exprimer ma grande satisfaction face à l’enquête difficile qui a été menée. Et qui a abouti », lundi, à l’interpellation de trois personnes. Deux mineurs, âgés de 16 et 17 ans, et un majeur (18 ans). « Ça ne va pas anéantir le traumatisme vécu par cette infirmière, qui, je le sais, est extrêmement soulagée, elle aussi. L’émotion provoquée par cette agression avait été grande. Moi-même, j’y pensais souvent. Mais ça va calmer les esprits. »

Ces jeunes « reconnaissent les faits, certains minimisant leur participation », confirme, ce mardi soir, le commissaire Guillaume Tison. L’individu majeur, en cours de déferrement, doit être présenté, dans le cadre de la comparution immédiate, ce vendredi, devant le tribunal correctionnel d’Avesnes-sur-Helpe.

http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-de-l-infirmiere-aux-provinces-francaises-a-ia23b0n1214861

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz