FLASH
Alerte : Trump a envoyé un architecte en Israël pour étudier l’installation de l’ambassade à Jérusalem  |  Sanders félicite Trump pour son annulation du Traité de libre échange  |  France Nantes : hier soir un homme a été blessé par balles au torse et jambe. Motif inconnu  |  Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 mai 2013

Les cent juifs Algemeiner

Richard Prasquier, le père Desbois, Philippe Karsenty et BHL parmi les 100 de The Algemeiner

Le grand magazine juif américain The Algemeiner a publié, à l’occasion de son 40ème anniversaire, la première liste des 100 personnes vivantes qui influencent positivement Israël et le monde juif.

Cette liste s’inscrit à la fois dans la lignée des grandes listes telles que les 500 de Forbes ou les 100 du Time, et dans une réflexion sur la spécificité du monde juif : « Pensez-y ainsi », écrit the Algemeiner « sans ces 100 personnes – ou les organisations qu’elles représentent, la vie juive ne serait pas à son niveau actuel. »

Cette liste doit « inspirer et motiver les jeunes, la prochaine génération, les futurs leaders (…) afin qu’ils perpétuent les normes les plus élevées de notre tradition et de notre héritage et défendent la cause des Juifs et d’Israël, car lorsque le niveau de la vie juive s’élève, c’est le niveau de toutes les vies qui s’élève. »

The Algemeiner note également que la partie la plus gratifiante de la démarche, fut peut-être l’ampleur de la tâche, compte tenu du nombre élevé de ceux qui pouvaient être choisis par le prestigieux magazine.

Cette liste a été révélée cette semaine à New-York lors d’un dîner qui a rassemblé 500 personnes et qui était présidé par Elie Wiesel. Les 100 personnalités sont classées en différentes catégories : universitaires, artistes, innovateurs, politiques, médias, hommes d’affaires, dirigeants communautaires, philanthropes, hommes de religion, hommes d’avenir et les grandes voix.

Au sein de cette liste, on trouve des artistes comme Steven Spielberg, des grands dirigeants politiques tels que Benjamin Netanyahu, le premier ministre canadien, Stephen Harper, le ministre de la défense israélien, Moshe Ya’alon, des hommes d’affaires comme Warren Buffet, des philanthropes comme Sheldon Adelson et Ron Lauder, des hommes de religions comme Yisrael Meir Lau, et des grandes voix comme l’avocat Alan DershowitzBill KristolAdin Steinsaltz et Elie Wiesel.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Parmi ces 100 personnalités, on trouve de nombreux Américains, plusieurs Israéliens mais aussi quatre Français : Richard Prasquier et le père Desbois dans le monde communautaire, Bernard-Henri Lévy et Philippe Karsenty parmi les grandes voix.

Voici les descriptions qu’en font le magazine.

Richard Prasquier, président du CRIF, « chargé de représenter les Juifs de France contre l’antisémitisme et l’intolérance, a été à a hauteur d’une tâche particulièrement difficile, à cause de l’augmentation de l’antisémitisme dans ce pays. »

Le père Desbois, prêtre catholique, « a contribué a fonder Yahad-In-Umum dont la mission est d’enquêter sur les exécutions massives de Juifs et de Roms en Ukraine et en Biélorussie entre 1941 et 1944. »

Bernard-Henri Lévy est salué pour avoir « utilisé sa popularité pour sensibiliser l’opinion aux dangers de l’antisémitisme et de l’antisionisme (…) et pour avoir dénoncé le réflexe de critique systématique hostile opérée par la gauche envers Israël. »

Philippe Karsenty, qualifié « d’Emile Zola des temps moderne », fut « parmi les premiers à accuser France 2 d’avoir diffusé une vidéo mise en scène montrant la prétendue mort d’un enfant palestinien », Mohamed al Dura, et a établi, « y compris en justice, la volonté des médias français de présenter Israël comme un Etat agresseur et criminel. »

La présentation de cette liste est sur cette page tandis que la liste complète des 100 est accessible sur cette page : Algemeiner Jewish 100: The Full List.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Claude Pradeberk pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz