FLASH
A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 2 mai 2013

Un homme de 23 ans est dans le coma après avoir subi une violente agression. Les faits se sont déroulés devant le Dian’s Club, vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«C’est un acte de barbarie d’une violence extrême. Je n’ai jamais vu ça. C’était horrible », témoigne Joffrey, en tirant nerveusement sur sa cigarette. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a assisté à l’agression de son ami d’enfance, Kevin Barker, à Chantilly. Les auteurs présumés sont deux vigiles du Dian’s Club, une discothèque située en plein centre-ville.

Placés en garde à vue le lendemain, ces derniers ont été mis en examen puis incarcérés pour violence en réunion et avec arme lundi soir. Une information judiciaire a été ouverte. Transporté en urgence à l’hôpital d’Amiens, avec un pronostic vital engagé, Kevin serait aujourd’hui en phase de réveil après avoir été plongé dans un coma artificiel.

Cette nuit-là, il était environ 1 heure lorsque le jeune homme de 23 ans, originaire de Coye-la-Forêt, se présente à l’entrée de l’établissement de Chantilly. Il est alors accompagné de trois amis. Un peu plus tôt, ils sont allés dîner au restaurant et prendre « deux ou trois verres » dans un bar à proximité. Tom était présent : « Une de nos connaissances, croisée dans la rue, nous a proposé de continuer la soirée au Dian’s. Il nous a dit qu’il connaissait le patron et qu’il n’aurait pas de problème à nous faire entrer », raconte-t-il. Les deux vigiles présents à l’entrée de la discothèque refusent pourtant l’accès aux quatre jeunes hommes. Alors qu’ils patientent sur le côté, le ton monte. Kevin s’énerve. Des insultes fusent.
Coup de feu dans le visage

« D’un coup, l’un des videurs s’est jeté sur Kevin, lui a pointé une arme sur la tempe et un coup de feu a retenti. Kevin s’est effondré. Le deuxième videur s’est alors approché pour le gazer et lui mettre des coups de poing au visage. Il s’est acharné. J’ai récupéré Kevin le visage en sang, encore conscient », décrit Joffrey. Les gendarmes et les pompiers arrivent rapidement sur les lieux. L’arme n’est pas retrouvée. « Il s’agirait d’une arme de poing : était-elle réelle, factice, était-ce un pistolet d’alerte? Difficile à dire, d’autant que le porteur de cette arme a nié en avoir porté une », indique le parquet de Senlis.

Les deux vigiles, âgés d’une trentaine d’années, sont originaires de la région parisienne. L’un d’eux a des antécédents judiciaires. Ils assuraient, semble-t-il, des remplacements au Dian’s Club. « On était venus pour s’amuser et on retrouve notre ami entre la vie et la mort. S’il s’en sort, dans quel état sera-t-il? Il a les pommettes et les arcades cassées et va certainement perdre l’usage d’un œil. Sa vie ne sera plus la même, après ça », soufflent Joffrey et Tom.

http://www.leparisien.fr/chantilly-60500/roue-de-coups-et-laisse-pour-mort-a-chantilly-02-05-2013-2773065.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz