FLASH
Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2013

Un homme de 23 ans est dans le coma après avoir subi une violente agression. Les faits se sont déroulés devant le Dian’s Club, vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«C’est un acte de barbarie d’une violence extrême. Je n’ai jamais vu ça. C’était horrible », témoigne Joffrey, en tirant nerveusement sur sa cigarette. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a assisté à l’agression de son ami d’enfance, Kevin Barker, à Chantilly. Les auteurs présumés sont deux vigiles du Dian’s Club, une discothèque située en plein centre-ville.

Placés en garde à vue le lendemain, ces derniers ont été mis en examen puis incarcérés pour violence en réunion et avec arme lundi soir. Une information judiciaire a été ouverte. Transporté en urgence à l’hôpital d’Amiens, avec un pronostic vital engagé, Kevin serait aujourd’hui en phase de réveil après avoir été plongé dans un coma artificiel.

Cette nuit-là, il était environ 1 heure lorsque le jeune homme de 23 ans, originaire de Coye-la-Forêt, se présente à l’entrée de l’établissement de Chantilly. Il est alors accompagné de trois amis. Un peu plus tôt, ils sont allés dîner au restaurant et prendre « deux ou trois verres » dans un bar à proximité. Tom était présent : « Une de nos connaissances, croisée dans la rue, nous a proposé de continuer la soirée au Dian’s. Il nous a dit qu’il connaissait le patron et qu’il n’aurait pas de problème à nous faire entrer », raconte-t-il. Les deux vigiles présents à l’entrée de la discothèque refusent pourtant l’accès aux quatre jeunes hommes. Alors qu’ils patientent sur le côté, le ton monte. Kevin s’énerve. Des insultes fusent.
Coup de feu dans le visage

« D’un coup, l’un des videurs s’est jeté sur Kevin, lui a pointé une arme sur la tempe et un coup de feu a retenti. Kevin s’est effondré. Le deuxième videur s’est alors approché pour le gazer et lui mettre des coups de poing au visage. Il s’est acharné. J’ai récupéré Kevin le visage en sang, encore conscient », décrit Joffrey. Les gendarmes et les pompiers arrivent rapidement sur les lieux. L’arme n’est pas retrouvée. « Il s’agirait d’une arme de poing : était-elle réelle, factice, était-ce un pistolet d’alerte? Difficile à dire, d’autant que le porteur de cette arme a nié en avoir porté une », indique le parquet de Senlis.

Les deux vigiles, âgés d’une trentaine d’années, sont originaires de la région parisienne. L’un d’eux a des antécédents judiciaires. Ils assuraient, semble-t-il, des remplacements au Dian’s Club. « On était venus pour s’amuser et on retrouve notre ami entre la vie et la mort. S’il s’en sort, dans quel état sera-t-il? Il a les pommettes et les arcades cassées et va certainement perdre l’usage d’un œil. Sa vie ne sera plus la même, après ça », soufflent Joffrey et Tom.

http://www.leparisien.fr/chantilly-60500/roue-de-coups-et-laisse-pour-mort-a-chantilly-02-05-2013-2773065.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz