FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2013

knife_1529944c

Mardi 7 mai, un musulman est entré dans la gendarmerie de Roussillon dans l’Isère, il s’est jeté sur un gendarme, et l’a poignardé à la gorge – sans doute pour le décapiter, en hurlant les sinistres mots « Allah akhbar » et « Allah, Allah » qui précèdent les massacres et les meurtriers attentats terroristes au nom d’Allah.

Une fois le coup de couteau à la gorge donné, il a poursuivi d’autres gendarmes dans les couloirs.

Le musulman, âgé de 30 ans, refusant de lâcher son arme, a alors reçu plusieurs balles dans les jambes tirées par un gendarme.

« L’homme s’est écroulé, on lui a de nouveau demandé de lâcher son couteau, mais il a fait mine de chercher quelque chose dans sa poche » alors un gendarme lui a tiré deux nouvelles fois dans les jambes, a déclaré le procureur de Vienne, Matthieu Bourrette.

La blessure du gendarme est superficielle et n’a pas provoqué d’hémorragie.

L’islamiste a été hospitalisé à Lyon « sous étroite surveillance » selon le parquet de Vienne, mais je ne serais pas étonné que des juges épingleurs de cons le remettent rapidement en liberté.

D’ailleurs la musique a déjà commencé à jouer : déroutés qu’on puisse tenter de décapiter un gendarme en hurlant « Allah, Allah », les autorités ont provisoirement conclu que l’homme ne pouvait être que déséquilibré.

Pire, le pieux musulman, avait « considérablement changé de comportement de l’avis même de ses proches depuis son retour il y a trois jours d’un voyage à La Mecque », a rapporté le magistrat probablement atteint de négationnisme du danger islamiste, et a jugé « totalement incohérents » les propos de l’homme.

Et je crains qu’il s’agisse plus là, de la part des juges, d’une profonde fissure intellectuelle, une grosse case en moins, qui les empêche de comprendre le nouveau monde multiculturel dans lequel ils vivent, que d’une tentative de soustraire l’islamiste à ses responsabilités – les juges ne manquant jamais de bonnes raisons pour relâcher les violeurs et les récidivistes.

Avec quelques dizaines de milliers d’islamistes et de jeunes en voie de radicalisation, la France a besoin d’urgence de se mettre à jour – et en tous cas avant que les musulmans ne deviennent tous … déséquilibrés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le militaire, qui « semble avoir agi en état de légitime défense », a été placé en garde à vue pour les nécessités de l’enquête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

leprogres.fr/roussillon-un-gendarme-poignarde-dans-sa-brigade

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz