FLASH
Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 mai 2013

knife_1529944c

Mardi 7 mai, un musulman est entré dans la gendarmerie de Roussillon dans l’Isère, il s’est jeté sur un gendarme, et l’a poignardé à la gorge – sans doute pour le décapiter, en hurlant les sinistres mots « Allah akhbar » et « Allah, Allah » qui précèdent les massacres et les meurtriers attentats terroristes au nom d’Allah.

Une fois le coup de couteau à la gorge donné, il a poursuivi d’autres gendarmes dans les couloirs.

Le musulman, âgé de 30 ans, refusant de lâcher son arme, a alors reçu plusieurs balles dans les jambes tirées par un gendarme.

« L’homme s’est écroulé, on lui a de nouveau demandé de lâcher son couteau, mais il a fait mine de chercher quelque chose dans sa poche » alors un gendarme lui a tiré deux nouvelles fois dans les jambes, a déclaré le procureur de Vienne, Matthieu Bourrette.

La blessure du gendarme est superficielle et n’a pas provoqué d’hémorragie.

L’islamiste a été hospitalisé à Lyon « sous étroite surveillance » selon le parquet de Vienne, mais je ne serais pas étonné que des juges épingleurs de cons le remettent rapidement en liberté.

D’ailleurs la musique a déjà commencé à jouer : déroutés qu’on puisse tenter de décapiter un gendarme en hurlant « Allah, Allah », les autorités ont provisoirement conclu que l’homme ne pouvait être que déséquilibré.

Pire, le pieux musulman, avait « considérablement changé de comportement de l’avis même de ses proches depuis son retour il y a trois jours d’un voyage à La Mecque », a rapporté le magistrat probablement atteint de négationnisme du danger islamiste, et a jugé « totalement incohérents » les propos de l’homme.

Et je crains qu’il s’agisse plus là, de la part des juges, d’une profonde fissure intellectuelle, une grosse case en moins, qui les empêche de comprendre le nouveau monde multiculturel dans lequel ils vivent, que d’une tentative de soustraire l’islamiste à ses responsabilités – les juges ne manquant jamais de bonnes raisons pour relâcher les violeurs et les récidivistes.

Avec quelques dizaines de milliers d’islamistes et de jeunes en voie de radicalisation, la France a besoin d’urgence de se mettre à jour – et en tous cas avant que les musulmans ne deviennent tous … déséquilibrés.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le militaire, qui « semble avoir agi en état de légitime défense », a été placé en garde à vue pour les nécessités de l’enquête.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

leprogres.fr/roussillon-un-gendarme-poignarde-dans-sa-brigade

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz