FLASH
[23/05/2017] Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  |  Manchester : tentative d’attentat dans un centre commercial. Terroriste arrêté, paquet suspect isolé  |  [22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 mai 2013

Depuis lundi soir, un homme de 23 ans est en garde à vue pour “enlèvement” dans les locaux du commissariat de Vienne. L’après-midi même, ce jeune domicilié à Chavanay (Loire) a enlevé, durant trois heures, deux collégiens pour venger sa sœur collégienne victime du vol de son téléphone portable.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La scène se passe en début d’après-midi lundi, devant les grilles du collège Ponsard à Vienne. Un jeune homme stoppe sa Mitsubishi Colt à hauteur de deux adolescents. Le conducteur ordonne au duo, une fille de 15 ans et un garçon de 14 ans, de monter dans l’habitacle. Et pour les contraindre, il n’hésite pas à distribuer de petites tapes et à attraper l’adolescente par les cheveux. Une scène qui ne passe pas inaperçue des nombreux collégiens présents. Le commissariat de police de Vienne est aussitôt alerté. Mais entre-temps, le ravisseur, avec ses deux victimes, est déjà loin.
Il veut donner une leçon à ceux qu’ils estiment être les voleurs du portable de sa sœur

S’inquiétant de ne pas avoir de nouvelles de sa fille, le père tente de la joindre sur son téléphone portable. Une voix d’homme lui répond. Subitement inquiet de la situation, le père de l’adolescente exige immédiatement à son interlocuteur qu’il ramène sa fille à Vienne. Près de trois heures après le début de l’enlèvement, le ravisseur revient sur ses pas, relâche les deux adolescents, et se rend immédiatement au commissariat pour déposer une main courante. Il explique que sa sœur, collégienne, a été dépouillée de son téléphone portable il y a trois semaines.

Une scène particulièrement cocasse va alors se jouer dans le hall du commissariat : alors que le jeune homme explique la mésaventure de sa sœur, le père de l’adolescente enlevée se présente à son tour pour dénoncer les faits. Les enquêteurs comprennent immédiatement qu’il s’agit d’une même et unique affaire. Le ravisseur est aussitôt placé en garde à vue.

Entendu hier, il a raconté qu’il voulait venger sa sœur, étant persuadé que les deux collégiens qu’il avait enlevés la veille étaient à l’origine du vol de son portable. Il aurait alors échafaudé tout un scénario afin de donner une leçon aux deux jeunes qu’il soupçonne d’avoir commis le vol. Une leçon qui se traduira tout de même par un périple de près de 3 heures, jusqu’à Chavanay, où il réside. « Il a rapidement été dépassé par son propre stratagème. Au cours de son audition, il a peu à peu pris conscience de la gravité intrinsèque des faits. Car cette affaire est d’une gravité particulière », soulignait hier après-midi Matthieu Bourrette, procureur de la République de Vienne.

Plus inquiétant, l’homme n’est pas un inconnu des services judiciaires. Il a déjà été condamné pour des faits de violences et d’extorsion. Hier soir, sa garde à vue a été prolongée de 24 heures. Ce jeune Chavanois devrait être déféré dès cet après-midi au parquet de Vienne.

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2013/05/07/il-enleve-deux-collegiens-pour-venger-sa-soeur

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz