FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

Israël-2

 The réd en chef – Israël a récemment effectué des frappes aériennes préventives, en Syrie, contre des armes létales iraniennes destinées aux terroristes du Hezbollah qui contrôlent – de fait – le Liban. Ces frappes sont approuvées par 79% des Israéliens et par 61% des Américains, selon divers sondages publiés ces derniers jours.

Ces frappes préventives israéliennes sont parfaitement légitimes. En effet, Israël ne peut tout simplement pas se permettre d’attendre que de telles armes parviennent au Hezbollah, en territoire libanais, pour tenter de les détruire.

Si des Etats comme la France, la Grande Bretagne ou l’Allemagne étaient confrontés à des armes létales de cette nature-là, ils n’attendraient pas non plus qu’elles soient acheminées à leurs frontières pour les détruire.

Ou alors, la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne seraient des Etats devenus incapables de protéger leurs propres populations contre une menace existentielle. Cela impliquerait que la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne ne seraient plus des Etats de droit assumant leurs fonctions régaliennes.

Je fais ces précisions, car j’ai suivi les débats – à propos des récentes frappes israéliennes – sur les chaines de télévisions françaises, britanniques et allemandes. Ces débats se limitaient essentiellement à alléguer qu’Israël avait déclenché une escalade qui risquait de mettre toute la région à feu et à sang.

Les intervenants faisaient endosser par avance à Israël une accélération ou une propagation éventuelle du conflit syrien. Je ne vais pas démontrer ici que ces analyses à charge contre Israël sont – au plan géopolitique – d’une grossière imbécilité.

Je ne vais pas en faire ici la démonstration une fois encore, car j’ai déjà fait cela, à de très nombreuses reprises, ces six dernières années. En revanche, je fais le constat suivant : les grands médias européens ont déjà décidé que l’anéantissement du peuple juif israélien n’est qu’un dommage collatéral ; et que la victoire – de la terreur islamique, du jihad et du califat dans le monde musulman – est, de toute façon, inéluctable.

J’ose espérer que les dirigeants israéliens sont suffisamment lucides pour comprendre que tel est le cas. J’ose espérer que les dirigeants israéliens sont suffisamment lucides pour ne compter que sur eux-mêmes, et, jusqu’à un certain point, sur les Etats-Unis.

Non seulement l’Europe a délibérément choisi la capitulation, et, ce n’est pas la première fois dans son histoire récente. Mais en plus, les commémorations célébrées sur le vieux Continent ne changent rien à cette affligeante capitulation.

J’espère, en vérité, je suis convaincu, qu’Israël a déjà compris cette sombre réalité.

Israël l’a en fait expérimentée, à de nombreuses occasions, depuis 1948.

Disons que désormais, c’est encore plus flagrant qu’auparavant.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Israël-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz