FLASH
[28/06/2017] Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron d’assister au défilé de Bastille day (14 juillet)  |  Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

Israël-2

 The réd en chef – Israël a récemment effectué des frappes aériennes préventives, en Syrie, contre des armes létales iraniennes destinées aux terroristes du Hezbollah qui contrôlent – de fait – le Liban. Ces frappes sont approuvées par 79% des Israéliens et par 61% des Américains, selon divers sondages publiés ces derniers jours.

Ces frappes préventives israéliennes sont parfaitement légitimes. En effet, Israël ne peut tout simplement pas se permettre d’attendre que de telles armes parviennent au Hezbollah, en territoire libanais, pour tenter de les détruire.

Si des Etats comme la France, la Grande Bretagne ou l’Allemagne étaient confrontés à des armes létales de cette nature-là, ils n’attendraient pas non plus qu’elles soient acheminées à leurs frontières pour les détruire.

Ou alors, la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne seraient des Etats devenus incapables de protéger leurs propres populations contre une menace existentielle. Cela impliquerait que la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne ne seraient plus des Etats de droit assumant leurs fonctions régaliennes.

Je fais ces précisions, car j’ai suivi les débats – à propos des récentes frappes israéliennes – sur les chaines de télévisions françaises, britanniques et allemandes. Ces débats se limitaient essentiellement à alléguer qu’Israël avait déclenché une escalade qui risquait de mettre toute la région à feu et à sang.

Les intervenants faisaient endosser par avance à Israël une accélération ou une propagation éventuelle du conflit syrien. Je ne vais pas démontrer ici que ces analyses à charge contre Israël sont – au plan géopolitique – d’une grossière imbécilité.

Je ne vais pas en faire ici la démonstration une fois encore, car j’ai déjà fait cela, à de très nombreuses reprises, ces six dernières années. En revanche, je fais le constat suivant : les grands médias européens ont déjà décidé que l’anéantissement du peuple juif israélien n’est qu’un dommage collatéral ; et que la victoire – de la terreur islamique, du jihad et du califat dans le monde musulman – est, de toute façon, inéluctable.

J’ose espérer que les dirigeants israéliens sont suffisamment lucides pour comprendre que tel est le cas. J’ose espérer que les dirigeants israéliens sont suffisamment lucides pour ne compter que sur eux-mêmes, et, jusqu’à un certain point, sur les Etats-Unis.

Non seulement l’Europe a délibérément choisi la capitulation, et, ce n’est pas la première fois dans son histoire récente. Mais en plus, les commémorations célébrées sur le vieux Continent ne changent rien à cette affligeante capitulation.

J’espère, en vérité, je suis convaincu, qu’Israël a déjà compris cette sombre réalité.

Israël l’a en fait expérimentée, à de nombreuses occasions, depuis 1948.

Disons que désormais, c’est encore plus flagrant qu’auparavant.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Israël-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz