FLASH
[27/04/2017] Selon Almasdar News, Israël a bombardé l’aéroport international de Damas  |  Israël: Tsahal a découvert une fabrique artisanale d’armes à l’est de la capitale juive Jérusalem illégalement occupée par les colons arabes  |  [26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 10 mai 2013

Ils sont dans l’impasse. Les habitants du quartier du Colombier, à Bezons, contraints de « vivre » avec les dealeurs depuis plusieurs mois, n’ont d’autres choix que de prendre leur mal en patience. Pour éviter les occupations des halls d’immeuble par les trafiquants, le bailleur social Logirep a lancé des travaux de sécurisation.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Malheureusement, les ouvriers ont été agressés le premier jour par un groupe d’individus. Ils ont dû quitter les lieux en urgence », écrit le bailleur dans une lettre envoyée aux habitants. Les ouvriers, pris à partie par une vingtaine de jeunes, devaient travailler sur l’accès aux portes des garages, « là où il y aurait des caches » d’après des locataires. Mais à la suite de cet incident, ils ont fait valoir leur droit de retrait. A ce jour, aucune plainte n’a été déposée.

Les travaux devraient reprendre fin mai. « Nous nous organisons avec les services de police afin que les entreprises puissent travailler en toute tranquillité », écrit encore le bailleur, qui, joint par téléphone, ne souhaite pas s’étendre sur le sujet. « Un programme d’actions suit son cours. En révéler le détail ne servirait pas l’intérêt des locataires, qui sont notre priorité », explique le bailleur.
Des policiers prêts à intervenir sur simple appel

A la fin du mois, les policiers du commissariat d’Argenteuil sécuriseront le travail des ouvriers. « Ce système avait été mis en place il y a un an pour le bailleur AB Habitat lors de la destruction d’une tour au Colombier », détaille une source proche du dossier. Des hommes seront en patrouille à proximité du quartier dans le cadre d’une sécurisation dite « dynamique », prêts à intervenir sur simple appel. « Les entreprises pourront en effet contacter la police grâce à des numéros spéciaux, indique cette même source. Ces numéros auraient d’ailleurs dû être transmis à l’entreprise qui est intervenue pour les travaux dans le garage dès le premier jour. La société n’a pas été assez attentive aux problèmes du quartier. »

http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/les-dealeurs-bloquent-les-travaux-au-colombier-10-05-2013-2792557.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz