FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

armée-colombienne-2

 The réd en chef – La liquidation, mercredi 8 mai dernier, par l’armée colombienne, de Leonidas Zambrano Cardozo, alias « Caliche », chef de la « Colonne Jacobo Arenas » des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (Farc) est un coup dur pour le groupe narcoterroriste.

Les relations étroites de Caliche avec le haut commandement des Farc, y compris le chef suprême, Jorge Torres Victoria, alias « Pablo Catatumbo » et l’appartenance de Caliche à l’État-Major des Farc font que sa mort affecte gravement la stratégie du groupe narcoterroriste.

Avant-hier mercredi, l’opération des militaires colombiens avait commencé dans la cordillère centrale et occidentale, au nord du département de Cauca, dans le sud-ouest. Ce qui avait obligé Caliche à se déplacer vers le sud pour y être enfin abattu, au nord du département de Nariño.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz