FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

armée-colombienne-2

 The réd en chef – La liquidation, mercredi 8 mai dernier, par l’armée colombienne, de Leonidas Zambrano Cardozo, alias « Caliche », chef de la « Colonne Jacobo Arenas » des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (Farc) est un coup dur pour le groupe narcoterroriste.

Les relations étroites de Caliche avec le haut commandement des Farc, y compris le chef suprême, Jorge Torres Victoria, alias « Pablo Catatumbo » et l’appartenance de Caliche à l’État-Major des Farc font que sa mort affecte gravement la stratégie du groupe narcoterroriste.

Avant-hier mercredi, l’opération des militaires colombiens avait commencé dans la cordillère centrale et occidentale, au nord du département de Cauca, dans le sud-ouest. Ce qui avait obligé Caliche à se déplacer vers le sud pour y être enfin abattu, au nord du département de Nariño.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz