FLASH
[23/04/2017] L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  |  Liban : l’armée tue un combattant de l’Etat islamique à la frontière syrienne  |  Afghanistan : attentat terroriste sur une base militaire : 150 morts  |  Cette nuit, l’armée israélienne a découvert et fermé une armurerie clandestine à Hébron et saisi 6 machines pour fabriquer des armes  |  [21/04/2017] Comme chaque année, Dreuz donnera les résultats de la présidentielle à 18h depuis l’étranger  |  Aéorport d’Orly : colis suspect et scooter suspect – aéroport bloqué, accès bloqués  |  Un missile est tombé dans une colline du Golan israélien, tiré depuis la Syrie. Pas de blessés ou dégâts  |  Israël : Golan, alerte déclenchée d’attaque de missile ou roquette  |  Attentat : dans la voiture du terroriste, la police a également trouvé un coran, étrange non ?  |  Attentat: une note de soutient à ISIS retrouvée dans la voiture du terroriste  |  Tout baigne : Belgique, 18.884 personnes liées au terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

armée-colombienne-2

 The réd en chef – La liquidation, mercredi 8 mai dernier, par l’armée colombienne, de Leonidas Zambrano Cardozo, alias « Caliche », chef de la « Colonne Jacobo Arenas » des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (Farc) est un coup dur pour le groupe narcoterroriste.

Les relations étroites de Caliche avec le haut commandement des Farc, y compris le chef suprême, Jorge Torres Victoria, alias « Pablo Catatumbo » et l’appartenance de Caliche à l’État-Major des Farc font que sa mort affecte gravement la stratégie du groupe narcoterroriste.

Avant-hier mercredi, l’opération des militaires colombiens avait commencé dans la cordillère centrale et occidentale, au nord du département de Cauca, dans le sud-ouest. Ce qui avait obligé Caliche à se déplacer vers le sud pour y être enfin abattu, au nord du département de Nariño.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz