FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 mai 2013

armée-colombienne-2

 The réd en chef – La liquidation, mercredi 8 mai dernier, par l’armée colombienne, de Leonidas Zambrano Cardozo, alias « Caliche », chef de la « Colonne Jacobo Arenas » des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (Farc) est un coup dur pour le groupe narcoterroriste.

Les relations étroites de Caliche avec le haut commandement des Farc, y compris le chef suprême, Jorge Torres Victoria, alias « Pablo Catatumbo » et l’appartenance de Caliche à l’État-Major des Farc font que sa mort affecte gravement la stratégie du groupe narcoterroriste.

Avant-hier mercredi, l’opération des militaires colombiens avait commencé dans la cordillère centrale et occidentale, au nord du département de Cauca, dans le sud-ouest. Ce qui avait obligé Caliche à se déplacer vers le sud pour y être enfin abattu, au nord du département de Nariño.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz