FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mai 2013

hawking, stephen

Vous ne lirez pas ce qui suit dans le Monde. – c’est trop documenté pour leurs désormais maigres capacités.

Stephen Hawking avait accepté l’invitation et il devait venir à Jérusalem faire un discours. Le célèbre scientifique, qui avait décidé de participer à la Conférence présidentielle du président Shimon Peres, fin Juin 2013, a ensuite « changé d’avis », après avoir été bombardé pendant quatre semaines de pressions pour ne pas s’y rendre, et a fini par craquer.

La virulence des attaques anti-israéliennes de l’élite multiculturaliste du Royaume-Uni, et des Palestiniens eux-mêmes, ont eu raison de lui, et Hawking a fini par annoncer qu’il boycottera Israël, sans cependant dissimuler avoir reçu des protestations palestiniennes.

N’en demandons pas trop, il ne viendra pas à l’idée aux journalistes qu’un retrait suite aux pressions après avoir dit oui, s’apparente autant avec le boycott qu’une donation faite le révolver sur la tempe.

Hawking a d’ailleurs visité Israël à quatre reprises dans le passé, sa dernière visite remonte à 2006, quand il a fait des conférences publiques dans les universités israéliennes et palestiniennes en tant qu’invité de l’ambassade de Grande Bretagne en Israël.

Et donc, l’Université de Cambridge a publié une déclaration mercredi matin disant que le célèbre physicien avait annulé sa venue en Israël en raison de sa mauvaise santé.

« Le professeur Hawking a décidé d’annuler sa visite prévue en Israël sur l’avis de ses médecins, » avait déclaré Tim Holt, son porte-parole. Il n’avait pas, on s’en doute, inventé cette explication.

Pourtant, le lendemain, l’université rétractait son communiqué.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Interrogé, Tim Holt a expliqué que le Jérusalem Post a apporté la preuve que Hawking avait reçu des pressions « d’universitaires palestiniens » pour qu’il retire sa candidature.

Tim Holt: « le Jerusalem Post a été le catalyseur derrière la décision de revenir sur la déclaration au sujet de la mauvaise santé de Hawking, et confirmer ce qui était vraiment derrière sa décision de se retirer de la Conférence présidentielle du mois prochain. »

En fin de compte, c’est un blog politique de gauche, Left Foot Forward, qui a posé les bonnes questions, et s’est interrogé des raisons pour lesquelles Hawking a visité la Chine, « où certaines des violations des droits de l’homme les plus terribles ont lieu » et ont été dénoncées par Human Rights plusieurs années avant sa visite.

Left Foot Forward conclut comme on aimerait le lire en France dans un média de grande tenue : «Est-ce qu’Israël est l’unique mal, ou bien l’hypocrisie envers l’Etat juif est-elle devenue si largement acceptée parmi certains progressistes, que même un éminent scientifique comme Hawking est capable de céder au deux poids deux mesures comme les hypocrites et les paresseux ? »

Accessoirement, certaines des technologies qui aident Hawking à surmonter les conséquences dévastatrices de la maladie de Lou Gehrig dont il est atteint ont été développés par Intel en Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz