FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 11 mai 2013

Toutes enceintes du même homme, dix-sept adolescentes retenues dans une «usine à bébés» ont été libérées par la police ce vendredi au Nigeria. Âgées de 14 à 17 ans, elles accouchaient d’enfants destinés à la vente. Une femme soupçonnée d’avoir organisé ce trafic est toujours recherchée.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le «père», âgé de 23 ans, ainsi que le garde qui surveillait la maison sont actuellement en prison. «Agissant d’après des informations, une unité spéciale de la police de l’Etat d’Imo [sud-est] a fait une descente dans la maison illégale à Umuaka, mercredi, et porté secours aux jeunes filles, à différents stades de leur grossesse», a indiqué Joy Elomoko, porte-parole de la police de l’Etat d’Imo. «Elles ont affirmé qu’elles n’étaient nourries qu’une seule fois par jour et n’étaient pas autorisées à quitter la maison», a-t-elle ajouté.

Une pratique courante

Les voisins prenaient l’endroit pour un orphelinat ou un refuge pour femmes enceintes qu’ils appelaient «Maison Ahamefula de bébés sans mères». Onze enfants en bas âge y ont également été découverts.

Dans un rapport sur le trafic d’êtres humains publié le mois dernier, l’Union européenne a classé le Nigeria comme le pays où ce fléau est le plus répandu. Les «usines à bébés» y sont courantes. En mai 2011 par exemple, dans l’Etat d’Abia (sud-est), la police a libéré 32 jeunes filles enceintes qui ont indiqué qu’on leur avait offert entre 25 000 et 30 000 naira (environ 147 euros) selon le sexe de leur bébé.

A ce stade, la police ne sait pas encore si les 17 jeunes femmes d’Umuaka ont été enfermées de force. En octobre 2011, un autre groupe de 17 filles a été découvert en dans l’Etat d’Anambra (sud).

L’Unesco a classé le trafic d’êtres humains en troisième place des crimes commis au Nigeria, après la corruption et le trafic de drogue.

http://www.leparisien.fr/international/nigeria-dix-sept-adolescentes-d-une-usine-a-bebes-liberees-par-la-police-10-05-2013-2793413.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz