FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 mai 2013
20-alger-sans-voitures
Alger

Le 5 avril 2013, l’Assemblée plénière de la Cour de cassation a décidé que les prestations familiales pour les enfants entrés hors regroupement familial ne peuvent être refusées aux Algériens.

La haute juridiction a annulé un refus de prestations familiales pour un enfant algérien entré en France hors regroupement familial.

Un Algérien avait sollicité de la Caisse d’allocations familiales de Paris le bénéfice des prestations familiales pour son enfant née en Algérie.

La caisse avait refusé, et, le 19 juin 2007, sa réclamation devant la commission de recours amiable avait échoué.

Le père saisit alors le tribunal de Sécurité sociale de Paris afin de se voir reconnaître le droit à percevoir les prestations familiales pour son enfant.

La Cour d’appel de Paris rejetait ses demandes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’Algérien engagea alors un pourvoi en cassation car « le principe de l’interdiction de toute discrimination à raison de la nationalité postule que des prestations familiales ne sauraient être refusées au bénéfice d’enfants étrangers séjournant régulièrement sur le territoire français, à raison d’une exigence n’existant pas pour les enfants français,… ».

La caisse d’allocations familiales répondit que la loi du 19 décembre 2005 subordonne le droit aux prestations familiales à la régularité du séjour des parents mais également de la personne de l’enfant. L’enfant n’étant pas né en France, n’étant pas entrée par la procédure de regroupement familial, il ne peut produire le certificat de contrôle de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII).

Mais la Cour de cassation donna droit à l’Algérien, car la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne (article 68 de l’accord euro-méditerranéen UE-Algérie) stipule « qu’un ressortissant algérien résidant légalement dans un Etat membre soit traité de la même manière que les nationaux de l’Etat membre d’accueil, de sorte que la législation de cet Etat membre ne saurait soumettre l’octroi d’une prestation sociale à un tel ressortissant algérien à des conditions supplémentaires ou plus rigoureuses par rapport à celles applicables à ses propres ressortissants ».

Pauvre France, l’Europe des eurocrates non élus t’a encore baisée… va falloir travailler pour payer tout ça…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lematindz.net/france-algerie-garantit-a-lenfant-lacces-aux-prestations-sociales.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz