FLASH
[17/08/2017] Barcelone : une personne a projeté son camion à grande vitesse sur la foule – nombreux blessés  |  Gary Cohn, conseiller économique de Trump aurait démissionné: ses positions globalistes ne cadrent pas avec le nationalisme de Trump  |  Non!!!! Allemagne : 1 semi-remorque avec 20 tonnes de Nutella et d’œufs Kinder dérobé à Neustadt  |  Sondage CBS: 67% des Républicains approuvent comment Trump a géré le dossier trrrorisme domestique de #Charlottesville  |  La gauche juive américaine vous fait croire que le seul président américain de l’histoire à avoir une famille juive est raciste!  |  Fin de la prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM, aucun blessé. Criminel interpellé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: le preneur d’otage aurait été appréhendé  |  Prise d’otage à la radio publique néerlandaise #3FM: un sac avec un couteau découvert dans la rue adjacente  |  Prise d’otage en cours à la radio publique néerlandaise  |  [16/08/2017] Une autre Californienne accuse Roman Polanski de harcèlement sexuel lorsqu’elle était mineure  |  [15/08/2017] Lors d’un raid nocturne, les forces de sécurité israéliennes ont saisis des fonds du Hamas a des familles de terroristes  |  [14/08/2017] Mali : tirs nourris près des locaux de la Minusma à Tombouctou – faillite de l’armée française ?  |  Philippines: des snipers musulmans ouvrent le feu sur les non-musulmans depuis le toit d’une sainte mosquée  |  Suisse : des illégaux étrangers ont jeté des bouteilles sur les gens dans un gare : 2 blessés – vive l’immigration stupide  |  3 terroristes musulmans de Jérusalem, y compris un Américain, ont été mis en accusation pour préparation d’un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 mai 2013

tintin-au-congo-1

 The réd en chef –- On me dit qu’un tweet du député UMP du Var, Jean-Sébastien Vialatte, tweet faisant un parallèle entre les descendants d’esclaves et les casseurs responsables des violences survenues hier, lundi soir, à Paris, autour de la fête du PSG, ce tweet aurait suscité, me dit-on, aujourd’hui, mardi, de « vives réactions » et les « regrets du parlementaire ».

« Les casseurs sont sûrement des descendants d’esclaves, ils ont des excuses #Taubira va leur donner une compensation ! » avait plaisanté le député, hier soir, sur le réseau social Twitter.

En réalité, Vialatte a fait un amalgame entre, d’une part, les propos de la ministre de la justice Taubira sur le fait qu’il faut indemniser les descendants des esclaves ; et d’autre part, sur le fait que Vialatte ne supporte plus la repentance permanente de la France envers les blacks. La France a un passé, glorieux ou moins glorieux, et il est temps d’arrêter de s’excuser, estime, en substance, Vialatte.

Le député a donc simplement fait l’amalgame avec la politique laxiste en matière de justice de Madame Taubira, politique qui conduit aux évènements d’hier lundi, parce qu’aujourd’hui les casseurs sont persuadés qu’ils n’auront pas de sanction. Voilà.

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je ne vois pas en quoi cela devrait susciter de « vives réactions ». Et je ne vois pas non plus pourquoi Vialatte s’est cru contraint et forcé d’exprimer des « regrets ». Dans un pays libre, il devrait être permis de lancer des boutades sur le fait que parmi les casseurs, il y certainement quelques descendants d’esclaves.

Vialatte n’a pas écrit qu’ils descendent du cocotier.

Il a écrit qu’ils descendent d’esclaves.

Il faudrait donc voir à se calmer.

Si l’UMP fait marche arrière à chaque fois que la gauche politico-médiatique exerce son petit terrorisme intellectuel, alors ce n’est pas la peine de s’offusquer en suite, lorsque que les électeurs se tournent naturellement vers le Front National.

Si la christianophobie et l’israélophobie sont légales en France, alors dénoncer les casseurs, dénoncer les narcotrafiquants et dénoncer les islamistes devrait être tout aussi légal. A moins que la République laïque considère que certaines catégories de personnes sont protégées par la loi et d’autres pas. Auquel cas, la République française ne serait plus un Etat de droit.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

black-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz