FLASH
Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 mai 2013

burqa460x276

Le journal l’Alsace rapporte une bien intéressante affaire de réseau salafiste activement engagé dans la perversion des mineures.

Une adolescente mulhousienne de 15 ans, convertie à l’islam par téléphone dans le dogme salafiste, avait rejoint, à Valence, un homme avec lequel elle s’était mariée, également par téléphone.

La police judiciaire a mené, en dix jours, une enquête très discrète. Les ministères de l’Intérieur et de la Justice, qui en ont été informés, ont demandé aux enquêteurs d’agir vite et avec beaucoup de prudence.

Lundi 6 mai, Mulhouse. Disparition inquiétante d’une adolescente de 15 ans, scolarisée, qui a fugué du domicile de son père. Ce dernier explique qu’il a cherché sa fille chez son ex-femme la veille. Il explique aussi que sa fille s’est mise à revêtir une burqa, alors qu’elle n’est pas musulmane et que ses parents sont chrétiens.

En fait, l’ado s’est convertie en cachette à l’islam.

Trois autres mineures de son entourage, qui n’étaient pas musulmanes, sont dans le même cas: converties par téléphone, via Facebook.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A 15 ans, la « convertie » en est déjà à son second mariage. Après un soi-disant premier mariage avec un autre converti, elle aurait été répudiée et se serait mariée avec un autre individu, âgé de 28 ans et également converti, vivant à Valence.

Cet homme, qui a effectué un voyage au Yémen où il s’est marié une première fois, a rencontré la jeune fille via un autre individu, originaire de Moulins-sur-Allier, qui surfe sur les réseaux sociaux pour trouver des jeunes femmes converties désireuses de se marier. Une activité lucrative : un mariage de ce type pourrait se négocier jusqu’à 7 000 €. L’enquête n’a pas établi pour le moment si le mari avait payé pour se marier avec la jeune Mulhousienne.

Les enquêteurs de la police judiciaire ont remonté ce réseau et retrouvé la trace des amies de l’adolescente qui ont toutes été entendues, et se sont retranchées derrière leurs convictions salafistes.

Les trois jeunes filles, âgées de 17, 18 et 19 ans, ainsi que le jeune homme ont été déférés au parquet de Mulhouse, avant d’être présentés à un juge d’instruction qui les a mis en examen pour soustraction de mineur. Les deux plus jeunes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Quant à l’adolescente de 15 ans, elle a été retrouvée à Valence, où elle avait rejoint son mari, grâce à une coopération entre la police judiciaire de Mulhouse et celle de Lyon. Elle a été localisée dans le quartier de Valence où deux des agresseurs du policier grièvement blessé à Kingersheim, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2012 avaient été arrêtés. Les policiers s’interrogent sur cette coïncidence.

L’affaire ne s’arrête pas là. Trois autres personnes, dont le pseudo-mari, ont été interpellées. Lundi, deux d’entre elles ont été présentées au juge d’instruction mulhousien en charge de l’enquête avant d’être mises en détention provisoire

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée :

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/05/15/convertie-a-l-islam-et-mariee-par-telephone

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz