FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 mai 2013

Philippe-Karsenty

Avoir œuvré sans relâche pendant treize ans pour aller au bout de sa conviction profonde que la mort du petit al Dura était une mise en scène – une parmi d’autres – des Palestiniens, vaut à Philippe Karsenty la légion d’honneur.

Son endurance, sa perspicacité, sa force et sa détermination, sa résistance aux pressions des journalistes et des procès, sont des qualités que la France doit avoir à cœur de  louer et récompenser.

Avoir, au delà de cette force de caractère, lutté pour des valeurs dont la France, patrie des Droits de l’homme, se dit le garant : la vérité, la liberté d’expression, la foi en ses convictions, le devoir d’informer, et donc l’expression suprême de la démocratie, doit réjouir la France. C’est un Français qui a fait jaillir la vérité sur la plus grosse escroquerie médiatique du 20e siècle, et la France peut légitimement afficher sa fierté d’avoir transmis à Philippe Karsenty les valeurs qui font de la France ce qu’elle est – un modèle et une grande puissance démocratique.

Il se pourrait, mais je n’ose l’imaginer, que des groupes s’agitent en coulisse pour tenter de faire obstacle aux honneurs que la France doit à l’un des siens. S’ils réussissaient, la France se déshonorerait, mais je n’y crois guère.

Les Juifs étaient visés par le terrible mensonge de ce reportage. Meurtre d’enfant. Cela fait 2000 ans que l’Europe accuse les Juifs de meurtre d’enfants.

Charles Enderlin n’a effectué aucune vérification avant de diffuser ce reportage, et comme un imbécile heureux, il a raconté ce qu’on lui a dit de raconter. Il n’était pas sur place, mais il a affirmé que les israéliens ont intentionnellement tiré sur al Dura et son père – il emploie le mot cibler.

Les Juifs respirent, Enderlin est neutralisé, terrassé par le rapport sur al Dura publié par le bureau du Premier ministre israélien.

Les Juifs ont tort de respirer.

Bien tort…

Car le successeur de Charles Enderlin, qui de toutes façons, et sauf erreur, part en retraite cette année, est déjà là. Il s’appelle Michaël Blum, il est israélien comme Enderlin, mais il porte une kippa et vit dans les territoires occupés, ce qui, pour les antisionistes, est la caution suprême, la preuve absolue de sa « neutralité ». Car on ne peut trouver rien de mieux qu’un Juif pour attaquer, condamner et diaboliser Israël, et ceux qui travaillent inlassablement pour attaquer, condamner et diaboliser Israël le savent mieux que vous, et ils savent les repérer, les recruter, et les câliner.

Michaël Blum travaille pour l’AFP – dont personne n’oserait contester la neutralité s’agissant d’Israël – et Blum ses dépêches n’ont pas même besoin d’être publiées avec son nom. Vous ne le saurez pas, quand Blum sera l’auteur de ce qui est envoyé à l’AFP – mais l’AFP est un modèle de neutralité, concernant Israël.

Hier, sur sa page Facebook, lorsqu’il a pris connaissance du rapport israélien qui accable France 2 et Charles Enderlin, que croyez-vous que fit Michaël Blum ? Message après message il en a immédiatement minimisé sa portée jusqu’à totalement en nier la moindre importance, la moindre valeur.

Un exemple :

Michaël Blum raport al Dura

Voilà l’esprit de ce qui sera dans les dépêches AFP que recevront les médias français…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Michaël Blum, Juif israélien, qui porte une kippa, et vit dans les territoires occupés, écrivait, sur le drame insupportable du massacre de la famille Fogel1« Aucun journaliste n’est resté insensible au drame de la famille Fogel mais le terme de colon est celui employé pour désigner les habitants de ces territoires considérés comme palestiniens par la communauté internationale. »

C’est ce mot de quatre lettre, « mais », et ce qu’il porte en lui de soumission à la propagande de haine contre Israël, que les gens de cœur ne doivent jamais oublier quand ils liront le nom Michaël Blum.

Non, l’affaire al Dura ne s’arrête pas là. Si Charles Enderlin a déjà son successeur, Philippe Karsenty est toujours là, il n’est plus seul, et il incarne les valeurs qui font de la France un grand pays.

Pour cela, Philippe Karsenty doit recevoir la Légion d’honneur.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1michaelblum.over-blog.com/article-il-faut-se-calmer

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz