FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mai 2013
Image d'archive
Un « parent 2 » – Image d’archive

McKinney, Texas – Un juge a statué qu’un couple de lesbiennes du Texas du Nord ne peut pas vivre ensemble à cause d’une clause de moralité incluse dans l’un des papiers de divorce de l’une des femmes.

Il s’agit d’un clause fréquente dans les cas de divorce au Texas et dans les autres États.

Il empêche un parent divorcé d’avoir un partenaire chez lui la nuit tandis que les enfants sont à la maison. Si le couple se marie, ils ne sortent de cette disposition légale – mais cette option n’est pas possible pour les couples de même sexe, car au Texas, ces mariages ne sont pas reconnus.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

The Dallas Morning News (1) a ainsi rapporté que dans le divorce récent de Carolyn et Joshua Compton, le Juge John Roach Jr. a scrupuleusement appliqué les conditions détaillées dans leurs papiers de divorce de 2011. Il a ordonné au partenaire de Carolyn Compton, Page Price, de quitter la maison qu’elle partage avec les deux filles de Comptons, âgées de 10 et 13 ans. Le juge a donné à Price 30 jours pour quitter les lieux.

L’avocat Paul Key a déclaré que son client, Joshua Compton, voulait que la clause soit appliquée pour le bien de ses enfants.

« Le fait qu’ils ne peuvent pas se marier au Texas est un enjeu législatif », a déclaré Key. «Ce n’est pas notre problème. »

Les Comptons ont été mariés pendant 11 ans avant leur séparation. Carolyn Compton a demandé le divorce en Septembre 2010.

Le juge Roach a déclaré que la clause ne vise pas les couples de même sexe, ajoutant que les termes du contrat sont neutres.

« Il s’agit d’une disposition générale au profit des enfants», a dit le juge.

Cette clause fait partie des règles générales qui s’appliquent à tous les cas de divorce, et est en vigueur tant que le divorce est en cours. Elle n’a pas de date d’expiration.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://dallasne.ws/16MlSUQ

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz