FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mai 2013

james-rosen-fox-news

Roger Ailes, le président de Fox News, a fustigé le ministère de la Justice qui cible les journalistes comme s’ils étaient des criminels, et a déclaré que la saisie par le gouvernement des emails des journalistes et de leurs appels téléphoniques ne résisterait pas « à l’épreuve du droit. »

« Les nouvelles récentes sur la saisie des enregistrements téléphoniques et des emails des employés de Fox News, dont James Rosen, par le FBI, pose la question de savoir si le gouvernement fédéral s’acquitte de ses obligations constitutionnelles, qui consistent à préserver et protéger la liberté de la presse aux Etats-Unis », a déclaré Ailes, qui fut l’ancien conseiller média et politique du président Ronald Reagan, dans un mémo de soutien aux employés de Fox News.

« Nous rejetons les efforts du gouvernement visant à criminaliser le journalisme d’investigation et le fait qu’un juge fédéral accuse et désigne un journaliste de Fox News en tant que « co-conspirateur » d’un délit pénal, a t-il ajouté, en référence aux poursuites en justice de James Rosen par le FBI dans le cadre d’une enquête sur des fuites d’informations confidentielles.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Des rapports ont révélé que le FBI a suivi les mouvements de James Rosen grâce au GPS de son téléphone, ses conversations téléphoniques, et ses échanges d’emails avec une source gouvernementale, juste après la divulgation, la semaine dernière, que le FBI avait examiné les appels téléphoniques de journalistes d’Associated Press à la demande d’un autre département de la Justice, dans une autre affaire de fuite d’information gouvernementale.

Mais contrairement aux journalistes d’AP, Rosen a été désigné en tant que «co-conspirateur» par les agents du FBI, et une demande de mandat a été approuvé par le procureur général Eric Holder afin de fouiller dans les emails de Rosen.

Dans sa note, Ailes qualifie les agissements du ministère de la Justice d’Obama comme « une tentative d’intimidation des employés de Fox News. » Il a ajouté qu’Obama ne réussira pas, et que leurs « motifs » pour cibler les journalistes « ne tiendront ni à l’épreuve du droit, ni à celle de la décence, et encore moins à celle du temps. »

« Nous ne laisserons pas un climat d’intimidation s’abattre sur la presse, chose que nous n’avons pas vu depuis l’ère McCarthy, pour nous faire peur et nous éloigner de la vérité », écrit-il.

Ailes a exprimé ensuite sa fierté envers Fox News, et a remercié ses employés pour leurs « efforts sans répit pour la recherche de [la vraie] information ».

Je suis avec vous, je vous soutiens, et je vous remercie pour votre journalisme courageux et optimiste. Trop d’Américains ont lutté et sont morts pour protéger notre précieux et unique droit à une presse libre » a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons ni ne voulons l’oublier. Etre un journaliste américain n’est pas seulement une grande responsabilité, c’est aussi un grand honneur. Etre journaliste de FoxNews est un grand honneur, et non un délit »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.newsmax.com/Newsfront/ailes-fox-reporting-intimidation/2013/05/24/id/506249?s=al&promo_code=139EC-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz