FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 mai 2013

Francois Hollande, Socialist Party candidate for the 2012 French presidential election, attends a meeting at his campaign headquarters in Paris

 The réd en chef –- François Hollande condamne, aujourd’hui, lundi 27 mai 2013, les slogans appelant à la résistance à un Etat fasciste utilisés hier dimanche par certains opposants au mariage homosexuel, lors de la manifestation à Paris. « Les mots ont toujours un sens. Il faut leur donner leur signification. La Résistance, c’était par rapport au nazisme, à l’Occupation », déclare le président.

« La collaboration, c’était des Français qui étaient avec l’occupant. Et le fascisme, le nazisme, la dictature, c’était une époque qui heureusement est révolue. Donc nul n’a le droit d’utiliser ces mots pour défendre des idées – si on peut appeler ça des idées – d’aujourd’hui », ajoute, pas très libre et ouvert d’esprit, Hollande, qui condamne ceux « qui utilisent les mots de la Seconde Guerre mondiale, la lutte contre le nazisme, à des fins qui n’ont plus rien à voir avec ce que ces mots, justement, ont signifié ».

Le chef de l’Etat s’exprime ainsi lors d’une visite au lycée Buffon à Paris où il est venu s’adresser à des élèves dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance le 27 mai 1943. Pendant sa visite, quelque 80 opposants au mariage homosexuel ont manifesté à proximité du lycée. Tous ont été embarqués par la police dans deux cars. Etat fasciste ?

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz