FLASH
L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 mai 2013

EDL-mosque-protest-at-Gro-006

Après la décapitation, la Grande-Bretagne s’apprête à faire face à « l’extrême droite »
par Pamela Geller,

Dix musulmans au total ont été arrêtés (au moment où cet article est écrit) dans l’enquête sur la décapitation dans les rues de Londres mercredi dernier, d’un jeune papa, soldat britannique, Lee Rigby.

Il est encore impossible de savoir combien de personnes ont été impliquées dans le complot visant à « amorcer une guerre dans les rues de Londres » cette nuit-là. Mais la brigade islamique du loup solitaire est plus importante que les médias nous le font croire. Des religieux islamiques au Royaume-Uni – pas tous, mais on n’a pas besoin de tous pour déclencher une guerre – font l’apologie de ceux qui ont décapité. Il existe bien davantage d’adeptes que les élites médiatiques et politiques le reconnaîtront jamais.

Lundi, le New York Times informait que l’« on avait entendu » le meurtrier djihadiste, le moudjahid Adebolajo « appelant, dans des mosquées et des foyers municipaux du sud de Londres, à des attaques djihadistes en Grande-Bretagne ». Pourquoi les mosquées ne l’ont-elles pas signalé aux autorités ? Ces terroristes musulmans étaient connus des services de renseignement, comme l’étaient les poseurs de bombes djihadistes de Boston, mais la même illusion, la même ignorance et la même carence du renseignement sur la doctrine du djihad ont conduit au terrifiant carnage. Voilà le coût humain d’une politique fantaisiste.

Les enemedias (mot-valise : les médias ennemis – NDLT) de Grande-Bretagne devraient se poser de sérieuses questions. Au lieu de cela, ils mettent l’accent sur ce qu’ils considèrent comme une menace beaucoup plus grande : « l’extrémisme de droite ».

Les enemedias rapportent qu’ « après le meurtre violent d’un jeune soldat, la Grande-Bretagne s’attend à des heurts avec des extrémistes de droite et à de possibles attaques similaires à celles des terroristes. La Police du métro de Londres a dit que plus de 1 000 agents avec éléments d’intervention armés seront envoyés sur les points chauds potentiels ».

La police britannique se prépare face à l’extrême droite. On éclate de rire. Qu’est-ce exactement ? Une manifestation pacifique pour défendre la liberté ? Folie de l’époque du monde libre. Un jeune homme portant un T-shirt Help for Heroes (organisme caritatif britannique pour les militaires – NDLT) est décapité de sang-froid dans une rue de la banlieue de Londres par des musulmans fanatiques, et la police se prépare à l’affrontement avec l’extrême droite.

Alors quand lundi la Ligue de Défense d’Angleterre (EDL) a manifesté pour la liberté, contre le racisme et contre le sectarisme, comme par hasard, les haineux et les fascistes se sont mis à harceler, à provoquer et à s’agiter. À chaque fois que les patriotes britanniques se rassemblent pour la liberté, les fascistes de gauche et les suprématistes islamiques réclament une réponse violente. En l’occurrence ils ont lancé un appel à manifester mardi : « Opposez-vous demain à l’EDL à 14 h 00, à Downing Street, Londres Westminster. »

Maintenant la liberté c’est le fanatisme. Parmi les milliers de gens de l’EDL amoureux de la liberté qui ont manifesté lundi, il y avait des femmes, des enfants, des vétérans, des Sikhs, des homosexuels, défenseurs de la liberté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’opposition violente, appelée au sens orwellien « groupes antifascistes », n’a attiré qu’une centaine environ de haineux qui ont jeté des projectiles et des bouteilles. Et pourtant malgré l’agression évidente de ces gauchistes pervers, les médias présentent toujours ces attaques comme « des heurts ».

Un soldat, Ben Roberts, qui arborait ses médailles de service en Irak et en Afghanistan, a assisté au rassemblement de l’EDL avec un drapeau énorme de St. George. « Je suis ici », a-t-il dit, « pour montrer que nous sommes tous solidaires contre les assassins de Lee Rigby. Il semble qu’il y ait aujourd’hui une loi pour les musulmans et une loi pour tous les autres. J’en ai assez des partis comme les Travaillistes et les Conservateurs ». Roberts a dit qu’aux récentes élections il a voté pour le Parti de l’Indépendance du Royaume-Uni (UKIP).

Le sang de Lee Rigby est encore frais dans les rues de Woolwich et les enemedia sont en plein mode offensif. Le Huffington Post avertit : « Meurtre de Woolwich : la plupart des gens croient à de possibles actions terroristes de l’EDL ». Le titre du Guardian c’était : « Les manifestants de l’EDL rendent l’islam responsable de l’attaque de Woolwich ». Et qui le Guardian accuse-t-il de l’attaque ? Les Joooos ? (phonétique de Jews, les Juifs NDLT).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction et adaptation Eve Guinsburg pour www.Dreuz.info

http://atlasshrugs2000.typepad.com/atlas_shrugs/2013/05/pamela.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz