FLASH
Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 1 juin 2013

« La communauté musulmane britannique est stigmatisée ». C’est ce que vient de déclarer, à la RTBF, une journaliste avec un ton à faire pleurer le mafieux le plus endurci.

Et de poursuivre : « Les groupes d’extrême-droite crachent leur haine du musulman ». Pas un mot sur les cracheurs de haine islamistes, qui pourtant pullulent à Londres et expriment publiquement leur soutien aux terroristes islamistes et leur mépris pour les Britanniques non musulmans.

Un jeune soldat anglais a été sauvagement massacré par deux « bouchers » musulmans, revendiquant fièrement leur appartenance à l’islam, mais c’est la communauté musulmane qui est stigmatisée.

Les Britanniques expriment leur chagrin, leur colère, leur ras-le-bol, on leur ordonne de faire preuve de retenue, afin de ne pas heurter la sensibilité de leurs concitoyens musulmans.

Sous l’influence des idéologues islamistes, appuyés par la caste politico-médiatique, la notion même de démocratie s’étiole peu à peu, à l’ombre de l’islam, au détriment des Britanniques de souche.

Indifférents au danger de l’idéologie islamique, peu soucieux du fait que les textes de l’Islam sont une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et que l’idéologie de l’Islam est une menace de destruction des Droits de l’homme, les Autorités britanniques assurent la protection de ceux qui appellent à la soumission de leur pays à la charia et assassinent les citoyens anglais.

Pas de démocratie pour les patriotes, pas de liberté d’expression pour les non musulmans, mais liberté de parole et protection policière pour les prêcheurs de haine et leur famille. Une dame anglaise de 85 ans a même été arrêtée, menottée et conduite au poste de police pour avoir dit devant une mosquée : « Retournez dans vos pays ». Des citoyens qui exprimaient sur FB leur sentiment d’horreur et leur colère, ont été arrêtés par la police pour incitation à la haine.

Deux poids, deux mesures : Tommy Robinson – Anjem Choudary

Tommy Robinson, leader de l’EDL (English Defense League), classé à l’extrême-droite par les partisans du multiculturalisme musulman, est considéré comme une menace pour la cohésion sociale par les islamophiles. L’EDL est en fait un groupe patriote et résistant qui s’oppose à l’islamisation de son pays, et à la disparition de sa culture. Il dénonce la radicalisation musulmane, et a révélé l’esclavage sexuel de jeunes filles britanniques, parfois âgées de 12 ans, droguées, kidnappées, violées, puis mises sur le marché de la prostitution par des gangs musulmans pakistanais, alors que les Autorités, au courant depuis de nombreuses années, occultaient les faits pour ne pas accuser le multiculturalisme. Tommy Robinson est harcelé par la police, il a été arrêté, emprisonné dans une cellule de haute sécurité, avant d’être relâché.

Il reçoit des menaces de mort des ennemis de la démocratie, mais n’a reçu, comme unique protection… un gilet pare-balles.

Anjem Choudary (sur les photos), porte-parole de Sharia4UK, ennemi déclaré de la Grande Bretagne, prêcheur de haine, bras droit d’Omar Bakri, l’imam radical banni d’Angleterre, vit sous protection policière, et ce, aux frais des contribuables anglais.

Si quelqu’un touche à seul poil de sa barbe, « Londres sera dévastée par les émeutes et une rivière de sang déferlera sur la ville », selon les propres termes de Choudary, mais lui n’est pas accusé par les médias de menacer la cohésion sociale.

Par la menace terroriste, les islamistes tétanisent le gouvernement qui privilégie la protection d’un ennemi du royaume à celle d’un défenseur de ses valeurs et de son peuple.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Suite au meurtre odieux du jeune soldat britannique, chaleureusement approuvé par Choudary, Omar Bakri, expulsé de Grande Bretagne et fondateur du groupe islamiste britannique Al Muhajiroun a exprimé le souhait qu’allah récompense le meurtrier pour son acte courageux, car pour ce « pieux » musulman, décapiter un homme à terre est synonyme de bravoure.

Un groupe appelé «La Grande-Bretagne d’abord» avait mis en ligne un message vidéo en demandant à la police d’arrêter Anjem Choudary avant 18 heures car sinon ils viendraient le capturer eux-mêmes.

Miracle de la tolérance, au lieu d’arrêter le prêcheur de la haine pour ses propos de soutien aux assassins du soldat britannique, la police à fait évacuer sa famille en toute hâte afin de la protéger contre d’éventuelles représailles et Choudary a quitté son domicile avant l’arrivée des policiers, selon le témoignage d’un voisin. Ce n’était pas la famille qui était menacée, mais l’islamiste Choudary, qui se réjouissait publiquement de l’assassinat du jeune soldat britannique. Ce sont les islamistes qui assassinent femmes et enfants de leurs ennemis, non les défenseurs de la démocratie.

Lors de l’arrestation de Tommy Robinson, sa famille, également menacée par les intégristes, n’a reçu aucune protection policière.

Anjem Choudary, “sujet britannique” d’origine pakistanaise, objet de toute la sollicitude policière, avait menacé les Juifs britanniques s’ils soutenaient Israël : « [c’est] une obligation islamique pour les musulmans où qu’ils soient de soutenir le djihad contre ceux qui combattent les musulmans en quelque endroit du monde, ou qui occupent la terre musulmane. […] Si vous soutenez Israël financièrement, verbalement ou physiquement, vous ferez partie du conflit.» (2000)

Il avait appelé à l’assassinat de Benoît XVI après son discours de Ratisbonne : « Quiconque insulte le message de Mahomet sera sujet à la peine capitale. […] Il peut y avoir des gens en Italie ou dans d’autres régions du monde qui voudront s’en charger.» (2006)

« Le Pape doit faire attention à ce qu’il dit, avait ajouté Choudary, parce qu’il suffit de voir ce qui est arrivé à Theo van Gogh et à Salman Rushdie. Les gens devraient savoir qu’en islam, certaines punitions sont justifiées pour certaines actions.» (2006)

Il réclame l’instauration de la charia en Grande-Bretagne, encouragé en cela par les déclarations inconscientes de l’archevêque de Canterbury, primat de l’église anglicane, qui s’était prononcé en faveur de l’application de la charia pour les affaires familiales et financières, via les tribunaux islamiques, qui existent déjà à Londres, tout en rejetant les applications violentes de cette même charia, comme les flagellations, amputations, décapitations, lapidations. Une charia à la carte, en quelque sorte, avant de l’imposer dans sa totalité via une législation officielle pro-charia.

Choudary avait également demandé à ses frères musulmans de ne pas coopérer avec la police suite aux attentats de Londres, car lui-même n’avertirait pas les Autorités s’il devait, par hasard, pur hasard bien sûr, être informé de la préparation ou de l’éminence d’un attentat terroriste. (2005)

Pour Choudary, les musulmans britanniques sont des « opprimés » et ont, dès lors, le droit de se défendre par tous les moyens.

Lors d’une conférence de presse, en 2006, il évoquait la possibilité d’une guerre civile entre les musulmans britanniques et les non musulmans, avec, comme issue, la victoire des musulmans sur les infidèles.

Et il n’oublie pas les USA. Le très British islamiste Anjem Choudary avait appelé a une marche de protestation devant la Maison Blanche le 3 mars 2011 pour réclamer l’instauration de la charia aux Etats-Unis. « Le drapeau de l’islam flottera sur la Maison Blanche ».

Opprimé peut-être, mais il ne crache pas sur les allocations sociales qui lui sont versées par les mécréants, et qui lui permettent, ainsi qu’à sa famille, de vivre sans travailler. Les dhimmis l’entretiennent, payent une présence policière permanente, des voitures de patrouille, et des véhicules banalisés chargés de passer et de stationner devant son domicile, inoccupé, d’une valeur de £ 320,000 et dont le loyer est entièrement payé pour lui par la Mairie, tout cela pour assurer sa sécurité.

Choudary, avocat de formation, justifie cette manne « céleste » : « l’argent appartient à Allah et s’il vous est donné, vous pouvez le prendre. Ne mentez pas, ne trichez pas, voilà ce que disait le prophète ».

“Je ne fais rien d’illégal. Si nous vivions sous la charia, il y aurait de la nourriture, des vêtements et des logements pour tous.”

“Que vous viviez ou pas sur les prestations sociales ne signifie pas que vous ne pouvez pas propager vos idées. Je reste toujours dans le cadre de la loi. »

Un loi bien clémente pour lui le prêcheur de haine, et inflexible pour les défenseurs de la liberté.

Il n’est pas le seul à vivre sur le dos des travailleurs britanniques. D’autres islamistes, tout aussi « opprimés » par les non musulmans anglais, profitent des « largesses d’allah », grâce aux mécréants qu’ils exècrent et dont ils souhaitent la disparition.

Les dindons de la sinistre farce islamique, qui peu à peu détruit la démocratie, au profit du totalitarisme islamique, sont les Occidentaux, et quiconque ose s’opposer au suicide programmé de notre civilisation, de nos peuples, de nos démocraties, devient l’ennemi à abattre, l’objet de tous les mépris, le raciste, le fasciste, l’islamophobe.

«L’islamophobie et le sionisme sont l’équivalent du fascisme et de l’antisémitisme, ils sont un crime contre l’humanité » Erdogan, lors de sa visite, le 15 mai dernier, dans le Maryland, où le gouvernement turc souhaite construire une mosquée de 100 millions de dollars, avec la bénédiction d’Obama, l’un de ses meilleurs amis.

Que la croix de St Georges flotte sur Albion, qu’elle écrase le drapeau de l’islam, comme St Georges écrasa le dragon.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

http://www.dailymail.co.uk/news/article-1358792/Anjem-Choudary-lead-White-House-protest-calling-Muslims-rise-up.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz