FLASH
[27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  |  Paris : Un musulman fiché S au comportement suspect interpellé sur les Champs-Élysées. Attentat évité ?  |  Ca un Blocus ? 8 ambulances de Judée Samarie sont entrées en Israël avec leurs malades mercredi 26 avril  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juin 2013

Fakher Bannani, 32 ans, réclamait que son épouse lui donne sa fille de 14 ans. Comme elle refusait, il a tenté de la tuer avec une carabine 22 long rifle, qui par miracle n’a pas fonctionné.

Véronique, habitante de Peyrolles, se souviendra du danger de créer un couple avec un musulman, dont la culture misogyne considère la femme comme un terrain à labourer.

Violences, tables retournées sur un coup de sang, mise en joue avec une arme devant sa fille, et enfin victime d’une tentative d’étranglement.

« Je ne sais même pas comment j’ai eu la force de le repousser, puisque je me sentais partir » a-elle confié aux enquêteurs de la gendarmerie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La juge Boresi : « Non, mais monsieur, malheureusement ça se fait encore au Maghreb ce genre de choses, mais ici, non », en référence aux caresses sur les fesses et sur la poitrine de l’adolescente.

« Je ne la caressais pas comme une femme, je lui caressais les cheveux mais pas les choses interdites, ça chez nous c’est interdit » se justifie Fakher qui a une parfaite maitrise de la taqîya que les juges peinent à découvrir et comprendre.

Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis.

La référence, par le juge, au Maghreb, et la sanction, laisse supposer que ce juge n’est pas infiltré par l’idéologie de con du syndicat de la magistrature.

http://www.laprovence.com/article/actualites/2378908/il-reclamait-que-son-epouse-lui-donne-sa-fille-de-14-ans.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz