FLASH
[29/04/2017] Chine : le ministre des Affaires étrangères dit qu’il ne permettra pas aux USA d’attaquer la Corée du Nord  |  Syrie : ISIS dit avoir tué 30 soldats syriens lors d’une attaque à l’est de Khanasser  |  Tension Corée du Nord/ Israël, Lieberman déclare : “nous sommes au bord d’avoir des missiles précis et des armes non conventionnelles entre les mains de gens irrationnels”  |  Roulez les insultes : le juppéiste Bussereau qualifie Dupont-Aignan de ‘collabo’ et de ‘pétainiste’  |  Une policière d’origine maghrébine : « Marine Le Pen nous propose de la sécurité et nous montre de la considération »  |  « Trou du cul » « grosse merde »: Dupont-Aignan porte plainte contre Lellouche et Kassovitz  |  Edgar Morin appelle à voter Macron puis à : » inscrire dans la Constitution ‘la France est une République une et multiculturelle’  |  Polony: « les élites se foutent de la désindustrialisation »  |  Ali Juppé avec un métro de retard : PEUPLE DE FRANCE, RESSAISIS-TOI »  |  Marine Le Pen répond à Zinédine Zidane : « Avec ce qu’il gagne je comprends qu’il vote Macron »  |  Après son ralliement à MLP, Pécresse veut exclure Boutin du parti. Problème: elle n’y est pas !  |  Catastrophe: Benjamin Biolay menace de rester en France si Marine Le Pen est élue (humour)  |  Monsieur «Déradicalisation» mis en examen pour viols  |  Marine Le Pen ne mentionne plus la sortie de l’euro dans sa profession de foi  |  Macron exige des « sanctions » contre la Pologne et la Hongrie pour les forcer à accueillir des migrants musulmans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 6 juin 2013

C’est une nuit d’enfer que le voisin, Abdelaziz Haddaoui, 57 ans, a fait vivre à cette famille de Profondval (Flémalle), le 4 octobre dernier.

Plusieurs coups de couteau pour la maman qui avait pris la défense de sa fille étranglée et frappée, le tout sous les yeux du petit frère terrorisé…

C’était la première fois depuis des années que Nancy, 39 ans, arrivait enfin à s’endormir en l’absence de son mari qui travaille de nuit. Son répit fut de courte durée. «  J’ai entendu ma fille hurler – des cris comme dans un film d’horreur  », se souvient la maman. Nancy se lève, monte dans la chambre d’Aurélie et voit son visage : horrifié, tuméfié. «  Je croyais qu’elle avait fait un cauchemar, jamais je n’ai imaginé qu’il pouvait y avoir quelqu’un dans sa chambre !  » C’est à ce moment-là qu’Abdelaziz s’est relevé… «  Il était en train de me mordre les cuisses  », intervient Aurélie. «  Il a essayé de m’étrangler, puis j’ai senti la lame de son couteau sur ma joue, sur mon poignet. Il m’a frappée au visage et poignardée dans les cheveux  ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nancy a à peine le temps de comprendre, qu’elle reçoit un premier coup. «  Je tombe, je me relève alors qu’il fait signe de ne pas bouger. Il me frappe à nouveau, je dégringole dans les escaliers, mais je remonte ». Nancy finit par se réfugier dans sa propre chambre, qu’elle partage avec son fils Xavier : «  Je me suis mise en travers de mon lit, prête à me défendre. Mon fils était terrorisé  ». Abdelaziz attrape Nancy par une clé de bras pour la bloquer. «  Il a sorti un couteau de 20 cm. Il m’a poignardée dans la carotide gauche, le nez, le biceps droit et par deux fois dans le poumon. Ça s’est passé très vite. Puis il s’est mis à me lacérer les mains et les pieds ». Nancy ne crie pas. Elle ne pense qu’à une chose : rester calme pour sauver sa peau.

 

http://www.lameuse.be/738099/article/regions/liege/actualite/2013-06-05/nancy-et-aurelie-poignardees-par-leur-voisin-aziz-a-flemalle-il-a-voulu-nous-t

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz