FLASH
Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 74%, celui des médias à 6%  |  Après l’attentat islamique à l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 6 juin 2013
blog -black block-banderole
Pas de paix entre les classes

Un extrémiste de gauche, ces « ultra-communistes » nostalgiques du régime stalinien où les opposants étaient envoyés au goulag et qui fit 100 millions de morts, est en état de mort cérébrale après avoir été agressé par des skinheads, ces militants du mouvement d’origine prolétaire, d’extrême gauche et d’extrême droite, évoluant dans la contre-culture « alternative ».

extreme_gauche_otan

D’après les informations de 20minutes.fr, les faits se sont produits à proximité de la gare RER Haussmann – Saint-Lazare, près de la rue Joubert (IXe). Trois skinheads, dont une femme, et un groupe de fascistes se sont croisés et se sont violemment opposés.

On ne sait pas encore qui a provoqué qui, et quel fut le motif de la provocation, mais selon les déclarations du Parti à gauche de la gauche, on a le sentiment qu’il s’agit d’un ultra-violent, puisque le Front de Gauche s’est senti obligé de préciser qu’il s’agit d’un « militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême-droite » dans un communiqué.

On conçoit aisément de quelle façon des extrémistes idéologiquement inspirés des thèses du parti aux 100 millions de morts peuvent être engagés contre l’extrême droite.

Chez les jeunes issus de l’immigration, ce genre d’altercations, qui peuvent également tourner au drame mortel comme ici, sont quasi quotidiennes, et elles n’ont besoin d’aucun motif : un regard de travers suffit, une cigarette refusée, comme ce fut le cas hier à Toulouse pour Bernard Lavilliers à qui il est arrivé exactement la même chose – heureusement sans la même fin.

Suite à une mauvaise rencontre, le chanteur a eu une altercation dans la nuit de lundi à mardi avec deux jeunes place Wilson au centre de Toulouse. Le chanteur est violemment poussé contre un arbre par l’un des voyous. Le visage de Bernard Lavilliers en heurte le tronc et se blesse sur le haut du front et le cuir chevelu. Il sera soigné à l’hôpital.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Hier, altercation en apparence similaire : un coup de poing serait parti et aurait projeté la victime contre un poteau. La victime a été rapidement évacuée en direction de l’hôpital parisien de la Salpêtrière (XIIIe arrondissement).

Selon une source policière mentionnée par 20minites.fr, une vente privée de vêtements était organisée rue Caumartin (IXe arrondissement), à laquelle assistait notamment la victime avec trois autres personnes. Trois jeunes «de type skinhead», dont une femme, sont arrivés dans les lieux et il y a eu invectives et bousculades entre ces groupes. Qui a provoqué qui ? Qui a insulté qui ? L’enquête le dira et il y aura peut-être des surprises.

Car selon de «nombreux témoignages directs», ce sont les skinheads qui ont quitté le magasin. Ont-ils été verbalement agressés ?

Il y a deux jours, à Châlons-en-Champagne (Marne), un élève ingénieur des Arts et Métiers ParisTech est décédé de ses blessures, suite à une agression dans la nuit de vendredi à samedi par un homme décrit par les témoins comme nord africain1.

Je suppose que les médias, situés idéologiquement là où l’on sait, et habités de la déontologie que l’on sait, vont se saisir de l’accident du fasciste et non de celui du jeune ingénieur des Arts et Métiers : qui agresse est plus important que qui est agressé.

Si en prime, l’agressé est du camp extrême proche du cœur des journalistes, ceux qui, pour Merah, espéraient « pourvu que ce soit l’extrême droite », ont de quoi étaler leur vengeance sur des pages et des pages. Se servir de la mort pour avancer leur propagande ne sera pas la dernière bassesse des médias : leur partialité a dépassé toute décence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

PS: Dans la soirée, le Parti de Gauche a diffusé un communiqué pour s’insurger de cette agression contre ce «militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême-droite». Il réclame également la «dissolution des groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence». Pas de différence : que les groupes d’extrême gauche soient du lot.

Quel que soit la personnalité de la victime, merci de respecter la douleur de sa famille, à qui je présente mes condoléances.

1http://www.dreuz.info/2013/06/cest-arrive-pres-de-chez-vous-chalons-un-etudiant-frappe-a-mort-par-un-nord-africain/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz