FLASH
Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 juin 2013

1920-mandate_for_palestine

Chers Amis,

J’étais récemment en visite chez un couple d’amis allemands en Bavière, et la conversation a porté sur Israël.

L’épouse a dit qu’elle était perturbée par les implantations israéliennes sur les terres palestiniennes. Je n’ai pas souvent l’occasion de parler politique avec des Européens libéraux, aussi j’ai décidé que ce n’était pas le moment de me lancer dans une diatribe indignée qui pourrait indisposer mes amis. Mieux valait respirer profondément, poser quelques questions conciliantes et écouter.

Je commençai : « J’ai deux questions à vous poser. Tout d’abord, comment les Palestiniens ont-ils fait l’acquisition de la terre en Cisjordanie, et ensuite quand cela s’est-il produit ? »

Mes amis se regardèrent et haussèrent les épaules. « L’ONU n’a-t-elle pas décidé que les Palestiniens possèdent cette terre? » demanda le mari.

« Eh bien, non, » expliqué-je. « Cette terre a été occupée et revendiquée par la Jordanie à partir de 1949, après la guerre d’indépendance d’Israël, et tous ceux qui vivaient dans cette région ont été déclarés citoyens jordaniens. Puis, en 1967, trois états arabes ont attaqué Israël, mais Israël les a vaincus et a conquis de nombreux territoires alentour — les anciennes terres juives de Judée et Samarie (ou Cisjordanie) prises à la Jordanie, la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza à l’Égypte, et le plateau du Golan à la Syrie ».

La célèbre déclaration des « trois non »

Tandis que mes amis écoutaient patiemment, j’expliquais que les Palestiniens n’avaient jamais contrôlé la Judée ni la Samarie, n’avaient jamais eu d’état et n’en avaient jamais demandé jusqu’à ce que les Arabes aient perdu la guerre en 1967. Cependant, poursuivis-je, lorsque l’ONU proposa son aide pour négocier une paix avec Israël en 1967, huit pays arabes convoquèrent la Ligue arabe à Khartoum et émirent leur célèbre déclaration des « trois non »: pas de paix avec Israël, pas de reconnaissance d’Israël, pas de négociations avec Israël.

Mes amis me regardaient un peu confus et penauds. « Nous n’avions jamais lu cela, » dit le mari. Notre conversation a ensuite dévié sur un sujet encore plus délicat, l’antisémitisme européen, que je partagerais avec vous une autre fois.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Posez mes deux questions : comment les Palestiniens ont-ils acquis ces territoires, et quand est-ce arrivé ? Vous verrez que la plupart des gens, peu importe à quel point ils sont perturbés par les « colonies », ne savent pas répondre. La réponse, bien sûr, est que les Palestiniens n’ont jamais contrôlé ces territoires, ne les ont jamais acquis, et qu’ils ne leur ont jamais été accordés. Après 1967, l’ONU a jugé que des « territoires » non spécifiés seraient accordés aux Arabes comme état une fois que la paix serait négociée entre les parties.

Deuxièmement, faites valoir que ces terres ont toujours été occupées par des Juifs comme par des Arabes, et qu’aujourd’hui, elles sont simplement et clairement des territoires contestés. Israël a montré à plusieurs reprises sa volonté d’échanger de la terre pour la paix — par exemple, la péninsule du Sinaï à l’Égypte et Gaza aux Palestiniens — mais la possession et les frontières de la Cisjordanie doivent encore être établies dans des négociations de paix.

Les implantations israéliennes ne sont en rien illégales

Si vous tombez sur des gens qui veulent parler des aspects techniques et juridiques des implantations, FLAME vous propose un article de Michael Curtis, Professeur émérite à Rutgers University. Dr. Curtis est un ami de FLAME et un brillant défenseur de la vérité sur Israël et sur le conflit entre l’Occident et les pays arabes et musulmans.

Prenez quelques minutes pour lire cet excellent article (qui sera publié ultérieurement), qui offre une analyse concise et compréhensible du fait que les implantations israéliennes ne sont en rien illégales.

© Jim Sinkinson, Vice-président de FLAME (Facts and Logic About the Middle East).

Traduction et adaptation, © Voo Doron pour Dreuz.info

Source http://factsandlogic.org/FLAME_hotline_052913.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz