FLASH
[25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  |  Bahrain, Sanabis : une femme a été blessée par une explosion lors d’un attentat terroriste  |  [23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 12 juin 2013

Mideast Syria Sectarian Spread.JPEG-0678a

Alors que la guerre confessionnelle entre sunnites et chiites fait rage en Syrie, surtout après l’intervention armée du Hezbollah contre les groupes rebelles sunnites, Al-Quds al-Arabi, le plus grand journal arabe de la diaspora à Londres a rapporté que l’unité d’ingénierie du Hezbollah libanais est tombée sur des mines terrestres antichar fonctionnant par pression. Les engins devaient frapper les troupes de Bashar al-Assad et ses alliés.

Après vérification par les experts de déminage et élimination de munitions non explosées, il s’est avéré que ces mines antichar, que les combattants de l’opposition avaient posées dans la ville de Qousseir, sont exactement les mêmes que celles que le groupe terroriste mercenaire de l’Iran avait offert au Hamas palestinien à Gaza entre 2007 et 2008, au nom de la lutte contre Israël. Ce qui laisse entendre que les cadres du Hamas ont transféré leur stock aux rebelles syriens.

Les sources du journal indiquent aussi que la méthode de pose et de camouflage des mines est la même que celle utilisée par le Hezbollah dans les zones frontalières du sud Liban.

Un spécialiste dans le traitement des mines et membre de la milice pro-iranienne a déclaré, se référant à la méthode dont elles sont posées : « Je pouvais enlever les mines même en ayant les yeux fermés, parce que j’ai l’impression que c’est moi-même qui les avait posées ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les experts anti-mines du mouvement fondamentaliste chiite ont conclu que le Hamas, qui était jusqu’à ces derniers temps encadré et formé par le Hezbollah en Syrie, ont peut-être supervisé la formation des bataillons d’al-Walid et al- Farouq, le plus grand groupe appartenant à l’opposition armée.

La direction et les cadres du mouvement terroriste du Hamas ont été obligés de quitter le territoire syrien au cours des derniers mois, après que les autorités syriennes ont fermé leurs bureaux à Damas.

Al-Quds al-Arabi est un journal très critique envers la révolution syrienne.

Contrairement à la plupart des journaux arabes publiés à l’étranger, les propriétaires ne sont pas saoudiens mais palestiniens. Il est publié à 50 000 exemplaires chaque jour. Le rédacteur en chef d’Al-Quds al-Arabi, Abdel Bari Atwan, est un farouche défenseur du régime syrien.

Bien que tomber sur des mines antichar destinées initialement au Hamas, qui a trahi l’Iran et la Syrie, soit une mauvaise surprise pour le Hezbollah, la bonne chose à retenir est que l’axe de la sacro-sainte « résistance » s’effrite au point que les énormes stocks d’armes et de munitions qui étaient destinés à être utilisés contre Israël alimente le conflit entre les frères ennemis de l’État Hébreu.

Allez-y battez vous !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz