FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 juin 2013

france-televisions

Vous n’avez aucun choix

The réd chef – Or donc, en Grèce, les chaînes de la télévision publique (ERT) sont fermées. Enfin une bonne nouvelle ! Ce n’est pas tous les jours que les journaleux propagandistes d’un service public se font botter les fesses.

ERT constitue « un cas exceptionnel d’absence de transparence et de dépenses incroyables. Et tout ceci prend fin maintenant ». C’est en ces termes que le gouvernement grec a annoncé, mardi, la fermeture des chaînes de la télévision publique du pays.

L’historien et ethnologue Panagiotis Grigoriou raconte : « historiquement les chaînes publiques sont aux mains des partis au pouvoir ». Le directeur de la radio publique Dimitri Papadimitriou, déclare: « les partis politiques plaçaient leurs hommes dans la maison, jusqu’au jardinier ».

Autre motif invoqué par le gouvernement : les grèves qu’ont provoquées, au sein de l’ERT, les tentatives de réforme de l’organisme. L’ERT a connu 11 semaines de grève depuis janvier !

Du côté français, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti s’est émue : « C’est un symbole tragique que de voir un écran noir sur la télévision publique grecque. C’est une décision absolument préoccupante, il ne faut pas que l’austérité rime avec un abandon du pluralisme ».

Les journalistes de l’ERT continuent à diffuser via une chaîne de télévision proche du parti communiste…

Post scriptum : une erreur de frappe s’est introduite dans le titre du présent article ; il fallait évidemment lire ERT et non pas Groupe France Télévisions.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/monde/tele-grecque-comment-a-t-on-pu-en-arriver-la-12-06-2013-1680228_24.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz