FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 juin 2013

france-televisions

Vous n’avez aucun choix

The réd chef – Or donc, en Grèce, les chaînes de la télévision publique (ERT) sont fermées. Enfin une bonne nouvelle ! Ce n’est pas tous les jours que les journaleux propagandistes d’un service public se font botter les fesses.

ERT constitue « un cas exceptionnel d’absence de transparence et de dépenses incroyables. Et tout ceci prend fin maintenant ». C’est en ces termes que le gouvernement grec a annoncé, mardi, la fermeture des chaînes de la télévision publique du pays.

L’historien et ethnologue Panagiotis Grigoriou raconte : « historiquement les chaînes publiques sont aux mains des partis au pouvoir ». Le directeur de la radio publique Dimitri Papadimitriou, déclare: « les partis politiques plaçaient leurs hommes dans la maison, jusqu’au jardinier ».

Autre motif invoqué par le gouvernement : les grèves qu’ont provoquées, au sein de l’ERT, les tentatives de réforme de l’organisme. L’ERT a connu 11 semaines de grève depuis janvier !

Du côté français, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti s’est émue : « C’est un symbole tragique que de voir un écran noir sur la télévision publique grecque. C’est une décision absolument préoccupante, il ne faut pas que l’austérité rime avec un abandon du pluralisme ».

Les journalistes de l’ERT continuent à diffuser via une chaîne de télévision proche du parti communiste…

Post scriptum : une erreur de frappe s’est introduite dans le titre du présent article ; il fallait évidemment lire ERT et non pas Groupe France Télévisions.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/monde/tele-grecque-comment-a-t-on-pu-en-arriver-la-12-06-2013-1680228_24.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz