FLASH
La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2013

Une bagarre a eu lieu vers minuit dans le centre bourg. La victime a reçu neuf coups de couteau. Plusieurs personnes sont en garde à vue à la gendarmerie.

Sylvie faisait sa promenade matinale, vendredi, vers 5 h 45, dans le centre bourg de La Guerche-de-Bretagne, près de Vitré, quand elle remarque un homme allongé sur le côté, rue Saint-Nicolas. La ruelle est sombre. La promeneuse voit mal. Elle s’approche, touche la personne à terre du bout du pied et s’aperçoit qu’il gît dans une mare de sang. Un livreur, stationné au bout de la rue, appelle les secours.

L’homme porte des plaies sur le torse et l’abdomen qui ont provoqué la mort.

Intention criminelle

Les gendarmes se rendent sur les lieux. La victime est identifiée. Il s’agit d’Eric N’dicunguye, 32 ans. Les enquêteurs apprennent que, vers minuit la veille, une bagarre a eu lieu entre deux groupes. Plusieurs témoins ont entendu les cris, les insultes et les menaces. La rixe a eu lieu sous les fenêtres du lycée hôtelier Sainte-Thérèse. Des élèves ont assisté à la scène. « L’ambiance était électrique, rapporte un jeune. Ils étaient saouls, cassaient des bouteilles et se menaçaient avec des tessons. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La victime aurait été méchamment prise à partie et aurait essayé de prendre la fuite peu avant 1 h du matin. Son agresseur l’a suivi et rattrapé dans la ruelle où il a été retrouvé mort quelques heures plus tard. Son corps portait des traces de neuf coups de couteau. Selon la gendarmerie, la nature des blessures, provoquées par une lame de couteau, laisse peu de doute sur l’intention criminelle de l’auteur des coups.

Très vite, la gendarmerie a réussi à reconstituer, au moins en partie, la soirée de la victime. Quatre personnes de son entourage, qui étaient impliquées dans la bagarre, ont été placées en garde à vue hier après-midi. Les quatre suspects sont de la région de La Guerche. Ils étaient toujours entendus dans la soirée. « Les auditions devraient permettre de reconstituer l’emploi du temps de la victime », espèrent les gendarmes qui semblent plutôt confiants sur les suites de l’enquête.

Originaire du Congo, Eric N’dicunguye était père de famille avec deux enfants en bas âge. Il venait de la région parisienne et était installé depuis des années à La Guerche, où il travaillait comme intérimaire dans les entreprises des environs. La plupart des habitants décrivent un homme assez grand, d’une silhouette assez fine et ne cherchant pas les histoires.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-Guerche.-Un-pere-de-4-enfants-poignarde-en-pleine-rue_6346-2202761-fils-tous_filDMA.Htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz