FLASH
[24/07/2017] Pourquoi les féministes ne fêtent la nomination de @SarahHuckabee porte-parole de Trump? Obama n’a jamais mis de femme à ce poste  |  Mont du Temple: Israël proposé une alternative aux détecteurs de métaux: des caméras avec logiciel de reconnaissance faciale de terroristes  |  Pakistan : attentat musulman sur un marché de Lahore, au moins 26 morts et 53 blessés  |  Suède : 4 violeurs sont recherchés à Östersund – tous sont des migrants – aucune ONG ne se sent concernée  |  Suisse, Schaffhausen: attaque à la tronçonneuse, 5 blessés, une partie de la ville est bouclée, police et ambulances sur place  |  Paris : Un policier ouvre le feu sur une voiture qui lui fonçait dessus, tôt ce matin, dans le 19e arr. de la ville lumière  |  France : 84 milliards, c’est le coût budgétaire de l’immigration selon le rapport Posokhow  |  Les pays d’Afrique de l’Ouest veulent limiter à trois le nombre d’enfants par femme  |  Turquie : une autre synagogue a été attaquée après le départ de la police, l’hypocrite Erdogan condamne l’attaque  |  Suisse : plusieurs blessés par un homme armé d’une scie électrique à Schaffhausen – opération en cours  |  Jordanie : le garde de sécurité israélien victime de l’attentat terroriste empêché de retourner en Israël par les autorités  |  Israël ferme son ambassade en Turquie en raison de la menace terroriste islamiste  |  Grande-Bretagne : 2 musulmans accusés de crime « d’honneur » – une pratique barbare de l’islam  |  Israël attentat à Petah Tikva : 1 terroriste arabe a poignardé des passants, il a été neutralité. Nombreux blessés  |  Ambassade d’Israël – Jordanie : le public dans la rue réclame que la victime juive de l’attentat soit punie pour avoir tué son agresseur musulman  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2013

Une bagarre a eu lieu vers minuit dans le centre bourg. La victime a reçu neuf coups de couteau. Plusieurs personnes sont en garde à vue à la gendarmerie.

Sylvie faisait sa promenade matinale, vendredi, vers 5 h 45, dans le centre bourg de La Guerche-de-Bretagne, près de Vitré, quand elle remarque un homme allongé sur le côté, rue Saint-Nicolas. La ruelle est sombre. La promeneuse voit mal. Elle s’approche, touche la personne à terre du bout du pied et s’aperçoit qu’il gît dans une mare de sang. Un livreur, stationné au bout de la rue, appelle les secours.

L’homme porte des plaies sur le torse et l’abdomen qui ont provoqué la mort.

Intention criminelle

Les gendarmes se rendent sur les lieux. La victime est identifiée. Il s’agit d’Eric N’dicunguye, 32 ans. Les enquêteurs apprennent que, vers minuit la veille, une bagarre a eu lieu entre deux groupes. Plusieurs témoins ont entendu les cris, les insultes et les menaces. La rixe a eu lieu sous les fenêtres du lycée hôtelier Sainte-Thérèse. Des élèves ont assisté à la scène. « L’ambiance était électrique, rapporte un jeune. Ils étaient saouls, cassaient des bouteilles et se menaçaient avec des tessons. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La victime aurait été méchamment prise à partie et aurait essayé de prendre la fuite peu avant 1 h du matin. Son agresseur l’a suivi et rattrapé dans la ruelle où il a été retrouvé mort quelques heures plus tard. Son corps portait des traces de neuf coups de couteau. Selon la gendarmerie, la nature des blessures, provoquées par une lame de couteau, laisse peu de doute sur l’intention criminelle de l’auteur des coups.

Très vite, la gendarmerie a réussi à reconstituer, au moins en partie, la soirée de la victime. Quatre personnes de son entourage, qui étaient impliquées dans la bagarre, ont été placées en garde à vue hier après-midi. Les quatre suspects sont de la région de La Guerche. Ils étaient toujours entendus dans la soirée. « Les auditions devraient permettre de reconstituer l’emploi du temps de la victime », espèrent les gendarmes qui semblent plutôt confiants sur les suites de l’enquête.

Originaire du Congo, Eric N’dicunguye était père de famille avec deux enfants en bas âge. Il venait de la région parisienne et était installé depuis des années à La Guerche, où il travaillait comme intérimaire dans les entreprises des environs. La plupart des habitants décrivent un homme assez grand, d’une silhouette assez fine et ne cherchant pas les histoires.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-Guerche.-Un-pere-de-4-enfants-poignarde-en-pleine-rue_6346-2202761-fils-tous_filDMA.Htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz