FLASH
[23/04/2017] Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  |  L’attentat du métro de St Petersbourg a été financé par un groupe terroriste turc, d’après le tribunal de Moscou  |  L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  |  Liban : l’armée tue un combattant de l’Etat islamique à la frontière syrienne  |  Afghanistan : attentat terroriste sur une base militaire : 150 morts  |  Cette nuit, l’armée israélienne a découvert et fermé une armurerie clandestine à Hébron et saisi 6 machines pour fabriquer des armes  |  [21/04/2017] Comme chaque année, Dreuz donnera les résultats de la présidentielle à 18h depuis l’étranger  |  Aéorport d’Orly : colis suspect et scooter suspect – aéroport bloqué, accès bloqués  |  Un missile est tombé dans une colline du Golan israélien, tiré depuis la Syrie. Pas de blessés ou dégâts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2013

Me Philippe Krikorian a perdu son procès, mais il se sera bien battu. Le tribunal de grande instance de Marseille était en effet saisi en référé, il y a quelques jours, d’une question majeure : la demande de pénalisation du génocide arménien à compter du 24 avril 1915. L’avocat souhaite que toute contestation de ce crime contre l’humanité soit punie. Or le refus du Premier ministre de prendre l’initiative du dépôt d’un projet de loi à cette fin, qui aurait pour effet de transposer en droit français une décision de novembre 2008 du Conseil européen, constitue selon Me Krikorian, une « voie de fait ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il aspirait à ce que ce refus d’agir soit sanctionné par une astreinte de 10 000 euros par jour de retard. Mais dans son ordonnance, le juge des référés a rejeté sa demande de transmission de la requête à la Cour de cassation. Le magistrat a estimé qu’aucune « voie de fait » ne pouvait être reprochée au préfet des Bouches-du-Rhône, qui représente l’État dans le département. Pour Me Krikorian, la justice « n’assure pas une protection juridictionnelle effective aux requérants au regard de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 ».

http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2399535/le-genocide-armenien-devant-la-justice.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz