FLASH
[27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 15 juin 2013

Me Philippe Krikorian a perdu son procès, mais il se sera bien battu. Le tribunal de grande instance de Marseille était en effet saisi en référé, il y a quelques jours, d’une question majeure : la demande de pénalisation du génocide arménien à compter du 24 avril 1915. L’avocat souhaite que toute contestation de ce crime contre l’humanité soit punie. Or le refus du Premier ministre de prendre l’initiative du dépôt d’un projet de loi à cette fin, qui aurait pour effet de transposer en droit français une décision de novembre 2008 du Conseil européen, constitue selon Me Krikorian, une « voie de fait ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il aspirait à ce que ce refus d’agir soit sanctionné par une astreinte de 10 000 euros par jour de retard. Mais dans son ordonnance, le juge des référés a rejeté sa demande de transmission de la requête à la Cour de cassation. Le magistrat a estimé qu’aucune « voie de fait » ne pouvait être reprochée au préfet des Bouches-du-Rhône, qui représente l’État dans le département. Pour Me Krikorian, la justice « n’assure pas une protection juridictionnelle effective aux requérants au regard de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 ».

http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2399535/le-genocide-armenien-devant-la-justice.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz