FLASH
Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments  |  Trump déclare qu’il va demander avis à Obama en raison de son expérience, pour ses futures nominations  |  Sous les pressions des réseaux sociaux, le Premier ministre italien Renzi donnera sa démission ce mercredi 7 décembre  |  Trois jihadistes ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du couple de policiers à Magnanville en juin dernier  |  Le député LR Damien Abad à Ségolène Royal : « La castritude aigüe, ça se soigne ! »  |  Délire de @FranceInter : la radio d’Etat compare Nelson Mandela à un terroriste  |  Sondage : une majorité d’Américains pense que Trump peut conserver ses entreprises – les médias ne veulent pas  |  « Donald Trump personne de l’année » pour Time Magazine  |  Le vol Pakistan Airlines #PK661 a été observé plongeant vers le sol – il y a 47 personnes à bord avec l’équipage  |  Un avion de Pakistan Airlines avec 34 personnes à bord a disparu des radars au dessus d’Abbottabad  |  Votez et faites gagnez Sylvia Pinel à la primaire socialiste: elle est créditée de 0% de votes, elle sera parfaite face à la droite  |  Syrie : énorme explosion d’un dépôt de munitions de l’armée à Damas, frappé par l’aviation israélienne durant la nuit  |  Malawi : des milliers de chrétiens manifestent contre l’avortement et le mariage homo  |  L’armée syrienne contrôle maintenant 100% des vieux quartiers est d’Aleppo  |  Pour être réélue, Merkel veut maintenant préserver la culture allemande contre le mode tribal et la sharia des immigrés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 juin 2013

 naouri-sarcelles

Sarcelles, le 19 septembre 2012, une épicerie juive de Sarcelles est attaquée à la grenade par une cellule terroriste islamique. L’enquête de la police aboutit rapidement à l’arrestation d’une dizaine d’islamistes qui prient dans les belles mosquées françaises financées par vos municipalités au nom de la tolérance et de la diversité.

L’un des terroristes, Jérémy Sydney avait été tué à Strasbourg durant l’assaut. Les autres avaient été interpellés entre le 19 septembre et le 14 octobre à Torcy, et à Cannes.

Dix personnes avaient été mises en examen, sept sont toujours écrouées, trois sont en liberté. Les enquêteurs avaient retrouvés quatre testaments de candidats islamistes inflitrés dans l’armée français arr au jihad.

Et dans la prolongation de l’enquête, deux militaires viennent d’être arrêtés lors d’un coup de filet antiterroriste.

Selon les informations d’Europe 1, deux militaires ont été arrêtés sur un total de cinq personnes au total. Les deux militaires sont attachés à la base navale de Toulon. Ils étaient surveillés. Ils ont volé du matériel militaire, au moins un gilet pare-balle et un casque lourd.

Le frère du soldat combat en Syrie au coté d’al Qaïda

Le frère d’un des militaires islamiste de l’armée française qui a été interpelé est un djihadiste qui combat en Syrie aux côtés d’al Qaïda contre Bachar El-Assad. Entré dans la marine il y a quatre ans, le « jeune homme » comme ils disent dans les dépêches, était en fin de contrat et s’apprêtait à quitter l’armée pour devenir vigile.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Discrètement surveillé, la DCRI avait découvert que le jihadiste encore soldat avait acheté du matériel militaire volé par un fusilier marin, en poste lui aussi à Toulon.

Les deux hommes ont donc été interpellés lundi par la DCRI (Direction centrale du Renseignement intérieur) et la SDAT (Sous-direction anti-terroriste), avec la collaboration des services secrets de l’armée, la DPSD (Direction de la Protection et le Sécurité de la Défense).

Le fusilier marin a été remis en liberté mercredi soir après deux jours de garde à vue.

La gendarmerie maritime va reprendre l’affaire, et l’homme devrait être renvoyé de l’armée. L’autre suspect est toujours en garde à vue dans le cadre de l’anti-terrorisme.

Il n’est pas permis de douter de la loyauté des militaires français. Il n’est pas permis de douter que des brebis galeuses peuvent s’y trouver, et preuve vient d’être faite. Il serait largement abusif de penser que tous les musulmans engagés dans l’armée française sont des jihadistes en puissance. Et s’ils certains le sont, il vaut mieux les avoir dans l’armée où il est  facile de les avoir à l’œil que dans la nature ou, comme on le verra encore quelques fois, dans les services administratifs des mairies ou des administrations…

Dénoncée pour sa désorganisation et ses lacunes, la DCRI a fait ici du beau boulot.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.europe1.fr/Faits-divers/Attentat-de-Sarcelles-deux-militaires-arretes-1557935/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz