FLASH
La femme du jihadiste d’Orlando a été -enfin- arrêtée par le FBI – vivement que Trump arrive !  |  Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 20 juin 2013

« Les agresseurs étaient de race africaine », note la présidente Reliquet. Une précision qui n’est pas sans importance puisque les vexations étaient opérées sur ce thème. La victime est recouverte par exemple de liquide de nettoyage pendant que les agresseurs disaient : « Les blancs, ça pue. » Sur les murs du modeste appartement, des inscriptions à la bombe : « Nike les blancs, Black Power revient. »

Le 14 juin, vers 2 h 25, une patrouille se rend rue de la Clé à Lille : un jeune blanc, qui s’est réfugié chez un voisin, vient d’être agressé chez lui par deux racailles noires. Ces derniers, déçus de ne pouvoir retirer assez d’argent après avoir extorqué le code confidentiel de la carte bleue, se sont vengés pendant plus d’une heure contre l’étudiant : appartement mis à sac, télés cassées, cordes de la guitare coupées, coups, médicaments ingérés de force, interphone arraché, etc.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La patrouille de police circule alors en ville avec l’étudiant afin de tenter de repérer les agresseurs. Un mineur est interpellé dans le parc Matisse, près d’Euralille. Par recoupements, le majeur est arrêté un peu plus tard : Thierno Barry, 20 ans, jamais condamné, se retrouvait lundi dans le box. Là, il avoue alors qu’il avait commencé par nier les faits en garde à vue.
Dans le box, Thierno Barry a tendance à tout rejeter sur le mineur âgé de 15 ans. Facile ? Sans doute mais, selon la victime, c’est effectivement le plus jeune qui était de loin le plus agressif.

Le procureur Lacoste ne mâche pas ses mots : « On aurait pu poursuivre sur la base d’une agression du fait de la race de la victime. Le mineur dit qu’ils avaient envie de dépouiller un blanc. »

On aurait pu ? Non madame le procureur Lacoste, apprenez pourquoi vous faites votre métier et ayez un peu de respect pour les victimes au lieu de vous attendrir sur les voyous et les criminels : vous deviez poursuivre pour racisme, car en ne le faisant pas, vous envoyez un message de laxisme aux racistes anti-blanc, tandis que les blancs savent qu’au moindre propos contre un noir ou un arabe, ils prendront la peine maximum.

Une agression ratée contre une jeune femme, le 3 juin dernier, n’améliore guère le tableau.

Car les coupables sont des récidivistes, des bêtes sauvages laissées en liberté par la justice pour qu’ils puissent recommencer à loisir, semer la terreur et la peur, et peut-être, qui sait, faire monter le Front National afin qu’il fasse barrage à la droite aux prochaines élections…

Jugement : 15 mois de prison dont 8 avec sursis et mandat de dépôt : c’est à dire qu’ils sont libres demain. C’est à dire qu’ils vont agresser d’autres personnes, peut être trancher une gorge ou deux, et que madame le procureur Lacoste ne se sentira en rien concernée ou responsable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-et-sequestration-sur-fond-de-racisme-a-lille-ia19b0n1341607

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz