FLASH
[27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  |  Paris : Un musulman fiché S au comportement suspect interpellé sur les Champs-Élysées. Attentat évité ?  |  Ca un Blocus ? 8 ambulances de Judée Samarie sont entrées en Israël avec leurs malades mercredi 26 avril  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 20 juin 2013

« Les agresseurs étaient de race africaine », note la présidente Reliquet. Une précision qui n’est pas sans importance puisque les vexations étaient opérées sur ce thème. La victime est recouverte par exemple de liquide de nettoyage pendant que les agresseurs disaient : « Les blancs, ça pue. » Sur les murs du modeste appartement, des inscriptions à la bombe : « Nike les blancs, Black Power revient. »

Le 14 juin, vers 2 h 25, une patrouille se rend rue de la Clé à Lille : un jeune blanc, qui s’est réfugié chez un voisin, vient d’être agressé chez lui par deux racailles noires. Ces derniers, déçus de ne pouvoir retirer assez d’argent après avoir extorqué le code confidentiel de la carte bleue, se sont vengés pendant plus d’une heure contre l’étudiant : appartement mis à sac, télés cassées, cordes de la guitare coupées, coups, médicaments ingérés de force, interphone arraché, etc.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La patrouille de police circule alors en ville avec l’étudiant afin de tenter de repérer les agresseurs. Un mineur est interpellé dans le parc Matisse, près d’Euralille. Par recoupements, le majeur est arrêté un peu plus tard : Thierno Barry, 20 ans, jamais condamné, se retrouvait lundi dans le box. Là, il avoue alors qu’il avait commencé par nier les faits en garde à vue.
Dans le box, Thierno Barry a tendance à tout rejeter sur le mineur âgé de 15 ans. Facile ? Sans doute mais, selon la victime, c’est effectivement le plus jeune qui était de loin le plus agressif.

Le procureur Lacoste ne mâche pas ses mots : « On aurait pu poursuivre sur la base d’une agression du fait de la race de la victime. Le mineur dit qu’ils avaient envie de dépouiller un blanc. »

On aurait pu ? Non madame le procureur Lacoste, apprenez pourquoi vous faites votre métier et ayez un peu de respect pour les victimes au lieu de vous attendrir sur les voyous et les criminels : vous deviez poursuivre pour racisme, car en ne le faisant pas, vous envoyez un message de laxisme aux racistes anti-blanc, tandis que les blancs savent qu’au moindre propos contre un noir ou un arabe, ils prendront la peine maximum.

Une agression ratée contre une jeune femme, le 3 juin dernier, n’améliore guère le tableau.

Car les coupables sont des récidivistes, des bêtes sauvages laissées en liberté par la justice pour qu’ils puissent recommencer à loisir, semer la terreur et la peur, et peut-être, qui sait, faire monter le Front National afin qu’il fasse barrage à la droite aux prochaines élections…

Jugement : 15 mois de prison dont 8 avec sursis et mandat de dépôt : c’est à dire qu’ils sont libres demain. C’est à dire qu’ils vont agresser d’autres personnes, peut être trancher une gorge ou deux, et que madame le procureur Lacoste ne se sentira en rien concernée ou responsable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.lavoixdunord.fr/region/agression-et-sequestration-sur-fond-de-racisme-a-lille-ia19b0n1341607

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz