FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 20 juin 2013

308906w0000G1

Je reviendrai vite à des sujets internationaux, mais les quelques éléments que j’ai pu percevoir du procès de l’assassin d’Agnès Marin m’ont rappelé que j’étais en France, jusqu’à en avoir la nausée.

Comme on sait, une jeune fille a été violentée, assassinée, brûlée par un être humain qui ne mérite plus le nom d’être humain, dans une forêt, à proximité d’un établissement éducatif du Chambon sur Lignon, en novembre 2011.

Cet acte atroce n’aurait jamais du avoir lieu dès lors que l’assassin avait des antécédents qui auraient dû impliquer qu’il soit exclu de la communauté des êtres humains, et tout particulièrement de tout établissement éducatif lui donnant l’opportunité d’être librement en contact avec d’autres jeunes gens de son âge. L’assassin n’a pas été exclu, parce que la France est un pays où on donne souvent une deuxième ou une troisième chance aux criminels. L’acte atroce a eu lieu.

Le procès a commencé, et se tiendra à huis clos. L’assassin sera condamné à quinze ou vingt ans de prison, et pour peu que des éducateurs spécialisées lui donnent des bons points pendant son incarcération, il sortira avant l’échéance. Il aura trente cinq ou trente six ans au vu de son âge aujourd’hui. Il pourra vivre. Il pourra tuer à nouveau si cela le tente. Sa victime, Agnès Marin, elle, ne pourra pas revivre. Non seulement ses parents devront vivre avec leur douleur, mais ils devront savoir que celui qui a tué leur fille, lui, aura une vie après la prison. Et ils seront sommés de penser que « justice est faite ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La France est un pays où la peine de mort a été abolie il y a un peu plus de trente ans, et l’abolition de la peine de mort est toujours présentée comme une grande victoire de l’humanisme. L’humanisme en France consiste donc à penser que la mort est réservée aux victimes des assassins. L’humanisme en France consiste aussi à penser qu’une vie humaine a peu de prix puisqu’un assassin qui a déjà tué peut avoir l’opportunité de tuer à nouveau. L’humanisme en France consiste à penser que la vie humaine ne vaut vraiment pas grand chose puisqu’un assassin qui tue deux, dix ou trente personnes aura peu ou prou la même peine, et, au maximum, une condamnation à perpétuité qui ne sera jamais, vraiment, une condamnation à perpétuité.

L’humanisme en France est une imposture puisque prétendre être humaniste en n’accordant qu’un prix dévalué à la vie humaine est aux antipodes de l’humanisme, qui implique au contraire un respect absolu de la vie humaine.

La justice en France est elle-même une imposture, puisque le principe même de la justice est que le châtiment soit proportionné au crime. Prendre la vie de quelqu’un est prendre à quelqu’un ce qu’il a de plus précieux : le seul châtiment proportionné au crime implique de prendre la vie de celui qui a pris la vie.

Je sais, ce que je viens d’écrire ne s’écrit pas en France. Mais il y a tant de choses qui ne s’écrivent pas que bientôt, on se demandera ce qu’on a encore le droit d’écrire.

Je m’efforcerai de ne pas prêter attention au verdict qui sera rendu à l’issue du procès de l’assassin d’Agnès Marin. Mais j’aurai une pensée pour sa famille, pour ses amis, pour ses proches. Et à ce moment j’aurai à nouveau la nausée.

L’assassin d’Agnès Marin a été décrit comme « très froid, sans émotion ». Il mérite à mes yeux d’être vraiment froid, et six pieds sous terre.

Et si on me demande pourquoi je préfère les Etats Unis à la France, et, de préférence, les Etats où la peine capitale existe, on a là un élément de ma réponse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz