FLASH
[25/05/2017] Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 juin 2013

1

Les Etat-Unis ont augmenté à 1 000 le nombre de militaires qui resteront en Jordanie après les entrainements militaires conjoints, selon un officiel américain.

Le total sera d’environ 1000 troupes, contre environ 250 qui sont sur place depuis plusieurs mois, a ajouté l’officiel à AFP.

Selon Reuters, Obama avait déclaré avoir laissé 700 troupes de combat et leurs équipements en Jordanie après un exercice d’entraînement, à la demande du gouvernement jordanien.

Avec nos deux pays qui ont un œil inquiet sur la situation de guerre civile en Syrie, a expliqué Obama dans une lettre au Congrès, nous avons besoin de laisser sur place 700 militaires.

Les exercices se sont terminés jeudi 20 juin. Les troupes resteront sur place jusqu’à ce que la situation permette de les rapatrier, a déclaré Obama.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Ce détachement qui a participé aux exercices et qui restera en Jordanie comprend des systèmes de missiles Patriot, des avions de combat, le commandement, le soutien logistique et le personnel de communication » a précisé Obama.

Samedi 22 juin, le Pentagone a annoncé que des avions de combat F-16 et une batterie de missile Patriot resterait en Jordanie après avoir été envoyés là bas pour l’exercice militaire Eager Lion.

Les Etats Unis sont inquiets d’un possible débordement de violence depuis la Syrie vers son voisin jordanien au sud, un allié clef et l’un des deux Etats arabes qui ont signé un accord de paix avec Israël.

La Jordanie peine à faire face à environ un demi million de réfugiés syriens, et son territoire risque de servir de chemin de passage pour les armes que Washington a dit vouloir livrer aux rebelles qui tentent d’abattre le régime du Président Bashar al-Assad.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz