FLASH
[25/05/2017] Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  |  [24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 22 juin 2013

Dernier jour du procès de l’ancien radiologue de Quimperlé ce matin aux Assises du Quimper. Coup de théâtre, le prévenu ne se présente pas et reste introuvable. Comparaissant libre, il s’était jusqu’ici présenté sans problème devant la cour d’assises. En tout, 34 femmes, dont 32 entre 2005 et 2006, auraient été victimes de viols ou d’atteintes sexuelles par l’ancien chef de service de l’hôpital de Quimperlé.

La cour a décidé en fin de matinée de renvoyer le procès.

Le radiologue avait été mis en détention provisoire de juin 2007 à avril 2008, avant d’être placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d’exercer. Mohammed Frehat, 55 ans, est accusé par trente-deux jeunes femmes d’agressions sexuelles et de viols qu’il aurait commis dans le cadre de ses fonctions de radiologue au centre hospitalier de Quimperlé (Finistère). Parmi celles-ci, huit étaient mineures au moment des faits présumés, dont deux âgées de moins de 15 ans. Au total, 37 faits lui sont reprochés, 28 de viols et neuf d’attouchements.

L’accusé, père de deux filles, exerçait la radiologie au Centre hospitalier de Quimperlé depuis 2002.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En mai 2005, deux de ses patientes avaient porté plainte pour des agressions sexuelles présumées commises lors d’examens médicaux. Mais les plaintes avaient été classées sans suite. Sa hiérarchie lui avait demandé cependant de ne plus pratiquer aucun examen radiologique seul. En 2006, de nouvelles plaintes pour des faits de même nature avaient été déposées. La justice avait alors interdit au radiologue de pratiquer toute mammographie ou échographie vaginale. Violant cette interdiction, le médecin aurait continué de réaliser des échographies par voie endovaginale, parfois sur des mineures en l’absence de l’autorisation des parents, suscitant de nouvelles plaintes.

http://bretagne.france3.fr/2013/06/21/surprise-aux-assises-du-finistere-le-radiologue-ne-se-presente-pas-au-tribunal-274593.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz