FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 juin 2013

aurelie-filippetti_scalewidth_630 copy

Accusée d’avoir donné un coup de tête à un policier – en civil – lors de la Gay Pride de mai 2011 à Tours, Fanny P., 31 ans, militante antifasciste engagée dans la défense des sans-abri et des sans-papiers, était convoquée au commissariat de police de Tours pour s’y soumettre à un test ADN (par la salive), en vue de l’enregistrement de son empreinte génétique dans le fichier national des empreintes génétiques (FNAEG).

Soutenue par une vingtaine de militants, dont la présidente de la Ligue des droits de l’homme, Catherine Lison-Croze, et le porte-parole de Chrétiens migrants, Louis Barrot, qui ont témoigné à la barre, la jeune femme s’est longuement justifiée sur ce choix politique, confirmant son opposition au fichage génétique, évoquant une atteinte à sa vie privée et à son intimité : « Une fois qu’on est fiché, c’est à vie, ça n’est pas un acte banal, on devient suspect privilégié. »

Mais où étiez vous donc, Catherine Lison-Croze, lorsque Nicolas, le prisonnier politique de la Manif Pour Tous, a été condamné puis incarcéré pour ce même refus ? Défendez vous certains hommes plus que d’autres ? Certains ont à vos yeux plus de droits que d’autres ?

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Devons-nous vous soupçonner, madame Lison-Croze, ainsi que les militants qui soutenaient Fanny, que vous n’êtes pas vraiment engagée dans la défense des droits de l’homme, et qu’il s’agit d’une façade servant à une autre idéologie ?

La ministre Filippetti, qui s’était farouchement engagée contre les test ADN (elle les a qualifiés « d’abjection morale complètement contraire aux principes de la République »), est restée d’un silence de marbre lorsque Nicolas a été emprisonné. Etes vous opposée aux test ADN des uns, les immigrés, mais pas des autres ?

Qu’avez-vous fait de cette précieuse éthique de gauche dont vous êtes la garante, madame la ministre Aurélie Fillippetti ? Dans l’opposition, vous vouliez saisir le comité d’éthique. Votre éthique n’était donc réservée qu’à certains Français ?

touche_pas_mon_adn

[jwplayer mediaid= »50590″]

PS : Suite à un viol à Rennes en septembre 2012, le parquet a refusé de faire un test ADN sur les sous-vêtements de la victime « pour des raisons budgétaires ». Sans ce refus, trois autres viols et une tentative de meurtre auraient pu être évités.1

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://www.dreuz.info/?p=49509
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/06/18/Elle-refuse-le-test-ADN-100-jours-amende-a-10-1513486

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz