FLASH
Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 juin 2013

aurelie-filippetti_scalewidth_630 copy

Accusée d’avoir donné un coup de tête à un policier – en civil – lors de la Gay Pride de mai 2011 à Tours, Fanny P., 31 ans, militante antifasciste engagée dans la défense des sans-abri et des sans-papiers, était convoquée au commissariat de police de Tours pour s’y soumettre à un test ADN (par la salive), en vue de l’enregistrement de son empreinte génétique dans le fichier national des empreintes génétiques (FNAEG).

Soutenue par une vingtaine de militants, dont la présidente de la Ligue des droits de l’homme, Catherine Lison-Croze, et le porte-parole de Chrétiens migrants, Louis Barrot, qui ont témoigné à la barre, la jeune femme s’est longuement justifiée sur ce choix politique, confirmant son opposition au fichage génétique, évoquant une atteinte à sa vie privée et à son intimité : « Une fois qu’on est fiché, c’est à vie, ça n’est pas un acte banal, on devient suspect privilégié. »

Mais où étiez vous donc, Catherine Lison-Croze, lorsque Nicolas, le prisonnier politique de la Manif Pour Tous, a été condamné puis incarcéré pour ce même refus ? Défendez vous certains hommes plus que d’autres ? Certains ont à vos yeux plus de droits que d’autres ?

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Devons-nous vous soupçonner, madame Lison-Croze, ainsi que les militants qui soutenaient Fanny, que vous n’êtes pas vraiment engagée dans la défense des droits de l’homme, et qu’il s’agit d’une façade servant à une autre idéologie ?

La ministre Filippetti, qui s’était farouchement engagée contre les test ADN (elle les a qualifiés « d’abjection morale complètement contraire aux principes de la République »), est restée d’un silence de marbre lorsque Nicolas a été emprisonné. Etes vous opposée aux test ADN des uns, les immigrés, mais pas des autres ?

Qu’avez-vous fait de cette précieuse éthique de gauche dont vous êtes la garante, madame la ministre Aurélie Fillippetti ? Dans l’opposition, vous vouliez saisir le comité d’éthique. Votre éthique n’était donc réservée qu’à certains Français ?

touche_pas_mon_adn

[jwplayer mediaid= »50590″]

PS : Suite à un viol à Rennes en septembre 2012, le parquet a refusé de faire un test ADN sur les sous-vêtements de la victime « pour des raisons budgétaires ». Sans ce refus, trois autres viols et une tentative de meurtre auraient pu être évités.1

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://www.dreuz.info/?p=49509
http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/06/18/Elle-refuse-le-test-ADN-100-jours-amende-a-10-1513486

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz