FLASH
[23/05/2017] Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  |  Manchester : tentative d’attentat dans un centre commercial. Terroriste arrêté, paquet suspect isolé  |  [22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 juillet 2013

b_377

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (1956, groupe Mathématiques), Marcus Dornbusch a commencé sa carrière chez IBM France. Ingénieur commercial dans le secteur des Grandes Ecoles, puis chargé de la promotion scientifique. A ce titre, il a assuré des cours intensifs d’initiation à la programmation en langages Fortran et PL/1 à plus de 16 000 élèves de toutes origines : Lycéens, enseignants, chercheurs, informaticiens professionnels, cadres d’entreprises…

Dans les années 50, explique Marcus Dornbusch qui ne mâche aucun de ses mots, l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm produisait des Agrégés dont beaucoup choisissaient de rester Fonctionnaires-Rentiers, et pour l’essentiel, ils étaient de gauche. Un poste garanti à vie, quinze heures de cours par semaine, quatre mois de vacances (Sans compter les jours fériés…), un salaire très confortable, l’auréole ENS…

A part Warus, tous les Normaliens 1956 étaient communistes militants (Pierre Dazord nous réveillait dans les dortoirs pour vendre l’Huma-Dimanche…) ou très à gauche, donc anti-capitalistes, donc anti-Américains.

Ida Grynspan, Juive déportée à Auschwitz et rescapée, arpentait encore en 2011 les classes de collèges pour expliquer aux jeunes que ce sont des gendarmes français qui l’ont arrêtée et ce que fut l’atrocité du système totalitaire nazi.

Jean Bretagnolle, Pierre Dazord et les autres farouches communistes-grugés de la promotion 1956 pourraient aussi arpenter les khâgnes-et-taupes-fabriques-de-cocos pour expliquer comment ils ont été grugés et endoctrinés dans le système totalitaire communiste le plus sanguinaire de toute l’histoire de l’humanité.

Moi, Marcus Dornbusch, juif, normalien, septuagénaire, ai le regret de porter à la connaissance de tous l’existence d’une racaille gauchiste anti-juive à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm :

Rue d’Ulm 1942 : Robert Brasillach, Normalien littéraire d’extrême-droite, écrit : « Il faut se séparer des juifs en bloc et ne pas garder les petits ». 70 000 Juifs de France périront à Auschwitz.

Rue d’Ulm 1956 : le Normalien philosophe Louis Althusser se fait le thuriféraire du Communisme rutilant (60 millions de victimes innocentes, Moscou capitale mondiale de l’antisémitisme d’Etat.). Il a tout-de-même aussi étranglé sa femme.

Rue d’Ulm 1968 : le Normalien « philosophe » gauchiste Alain Badiou clame : « Je donnerai leurs examens à ceux qui ne sont jamais venus en cours et qui ont ainsi montré par leur absence leur détachement louable des choses de ce monde ».

Rue d’Ulm 2009 : le Normalien « philosophe » gauchiste Alain Badiou fait, à Gaza, une conférence de soutien au Hamas, organisation classée terroriste par l’UE qui ne peut être soupçonnée de pro-israélisme, et dont la charte vise explicitement l’annihilation totale de l’Etat d’Israël.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A cette liste, on ajoutera :

Aschieri Gérard (1972), Bardèche Maurice (1928) antisémite négationniste, Balibar Etienne (1960), Bourdieu Pierre (1951), Déat Marcel (1914) condamné à mort par contumace en 1945, Hessel Stéphane…(1937) Juppé Alain (Emet des réserves sur le caractère « Juif » de l’Etat d’Israel), Maurice Nivat (1956)…

Et l’histoire acide continue, en quatre volumes sulfureux, incontournables : Rue d’Ulm : Une première liste de Normaliens antiJuifs*

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://marcus-dornbusch.com/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz