FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 4 juillet 2013

Oasis_in_Libya

On nous annonce une série télévisée  à la gloire de l’islam intitulée « Kaybar »…

En 2002, à Bali, une puissante bombe déposée dans un lieu de vacances bondé d’Occidentaux faisait plus de 200 victimes et des centaines de blessés.

Or, au début de son procès devant la Cour de Justice indonésienne, Amrozy Bin Nur Hasin, auteur du carnage et membre de la Jemaa islamiyah, s’écria, avec un sourire étrange: « Juifs, vous vous souviendrez de Kaybar ! ».

Pourquoi faudrait-il se souvenir de Kaybar ?

A l’époque de Mahomet, Kaybar était une oasis au milieu du désert, peuplée de cultivateurs juifs qui avaient fait revivre ce coin de désert grâce à d’ingénieux systèmes d’irrigation.

Le prophète chef de guerre s’en empara en 628 ; par calcul, il autorisa les juifs à rester chez eux et à pratiquer leur foi, mais en contrepartie d’une lourde taxe permanente et du prélèvement du 50% de leur production dans les potagers et les palmiers-dattiers.

Le prédateur s’empara également de Safyia, une belle femme juive de Kaybar repérée par lui parmi ses nombreuses prisonnières devenues esclaves et soumises à ses caprices sexuels.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Peu après, les chrétiens de Najrân subirent exactement le même type de racket que l’épisode de Kaybar.

Mais comme Mahomet avait déclaré avant de mourir: « On ne devra pas laisser deux religions exister côte à côte sur la péninsule d’Arabie », dès 640 le calife Omar s’empressa d’exproprier et d’expulser d’Arabie tous les non musulmans. Cette terre, initialement habitée et mise en valeur par des juifs et chrétiens devint l’espace sacralisé exclusif du Beau Modèle, et ce, jusqu’à nos jours.

Tous ces événements furent aussitôt considérés par la sharia comme fondateurs de la pratique du djihad et firent jurisprudence auprès des cadis pour le statut des « dhimmi », (juifs et chrétiens). C’est bien à partir de Kaybar que la discrimination fut officiellement instituée envers les impies et les mécréants.

On comprend alors mieux la répartie sarcastique du criminel Amrozy, jugé à Bali pour ses crimes anti Occidentaux et anti juifs, puisque Kaybar avait été effectivement la référence redoutable qui déciderait du sort des multitudes d’ «infidèles» lors des conquêtes musulmanes de leurs territoires.

Les conséquences criminogènes de cet épisode conquérant ont démontré leur évidente nocivité au cours des siècles, et cela fonctionne encore à l’identique aujourd’hui dans le mental des attaquants islamistes. Kaybar symbolise la mort annoncée de régions entières d’Orient et d’Asie, autrefois habitées par des populations juives et chrétiennes florissantes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Abbé Alain René Arbez pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz