FLASH
[23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  |  Un musulman fiché S armé d’un couteau interpellé mercredi soir lors du dîner du CRIF  |  La gauche US triche sur les chiffres pour défendre l’immigration: elle compare le nombre d’hispaniques au nombre de criminels américains  |  Un soldat israélien a été blessé par un explosif lancé sur lui durant une opération anti-terroriste dans un camp de réfugiés arabes  |  [22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  |  Pas-de-Calais : un corps décapité retrouvé sur une plage du Touquet  |  Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 juillet 2013

Unknown

Selon une information du Parisien, trois journalistes travaillant pour une émission de NRJ 12 ont été agressés aujourd’hui à Saint-Denis dans le 93.

Les journalistes ont été aspergés de gaz lacrymogènes par deux « jeunes » qui ont pris la fuite après avoir dérobé la caméra de l’équipe, rapporte le Parisien.

En fait, ces journalistes n’ont pas été aspergés de gaz lacrymogènes. Ils ont été aveuglés par leur refus de reconnaître l’existence de la violence qui a pour origine les populations issues de l’immigration.

Ainsi, lorsque Laurent Obertone publiait France Orange Mécanique pour relater la sauvagerie de ces populations hyper-violentes, l’ensemble des médias – on se souvient de l’hystérie d’un Aymeric Caron face à Obertone dans « On n’est pas couché » – levait le bouclier et hurlait au fasciste pour pouvoir nier la réalité exposée par le livre. Les trois cons de journalistes ont pris en pleine gueule la réalité qu’ils nient.

«Ce n’est, malheureusement, pas la première fois que des journalistes sont agressés en faisant leur travail en Seine-Saint-Denis», dénonce au Parisien Stéphane Pelliccia du syndicat de police CFDT-Interco 93. Selon lui, « il devient de plus en plus compliqué d’exercer cette profession dans certains quartiers de ce département.»

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Evidemment ce n’est pas la première fois, et cela ira de mal en pire. Car ni le syndicaliste, ni les journalistes ne diront que les deux « jeunes » sont des multirécidivistes, connus de la police, et que la justice les remet en liberté sans même les regarder : leur nom de famille est leur passe droit.

L’Institut pour la justice ne manque pas de ces exemples scandaleux que les trois journalistes feignent d’ignorer. Un au hasard :

Le 25 juin 2012 (La Provence du 26 juin), une jeune fille se promène place de l’Horloge à Avignon. Soudain, elle sent des bras puissants qui s’emparent d’elle. Un homme la plaque contre un mur et tente de la violer.

Heureusement, un passant alerte la police qui parvient à arrêter l’agresseur.

Il s’agit de Sélim A. Il a 18 ans et il a déjà été condamné 63 fois par la Justice, sans compter des centaines d’arrestations par les forces de l’ordre.

Alors trois journalistes agressés, je ne peux pas dire que je me réjouis, car je ne me réjouis jamais du malheur des autres, mais il semble qu’à cause de la coupable censure par les médias des responsables de ces violences, le hasard leur a présenté l’addition.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.leparisien.fr/faits-divers/saint-denis-trois-journalistes-agresses-pour-leur-camera-06-07-2013-2960541.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz