FLASH
Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  |  L’espérance de vie a baissé de 78.9 à 78.8 ans aux Etats-Unis en 2015 (mais progresse régulièrement depuis 1990)  |  Australie : les tapis de prière d’un hôpital de Sydney vont être nettoyés après que du bacon ait été posé dessus  |  L’ex-ministre Michèle Alliot-Marie (0 chances d’être élue) annonce sa candidature à la présidentielle  |  Fraude fiscale : Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme  |  Grèce : la Cour bloque l’extradition de 2 soldats turcs suspectés de complicité du coup d’Etat  |  Les forces israéliennes ont arrêté une cellule du Hamas qui s’apprêtait, depuis la Judée, à commettre attaques et kidnappings  |  Sondage Gallup: 47% des Américains sont pour le droit à l’avortement, 46% sont pro-vie  |  Où l’on apprend que Trump a eu plus de 30 heures de conversations téléphoniques avec Obama depuis son élection  |  Sondage : le taux de popularité de Donald Trump est monté à 50%, celui des médias est tombé à 6%  |  Après l’attentat islamique de l’université, le Sénat de l’Ohio autorise le port d’arme pour les étudiants  |  Trump annonce qu’il va chercher à faire baisser le prix des médicaments – la bourse réagit en baisse  |  Trump veut demander avis à Obama en raison de son expérience, pour de futures nominations  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 juillet 2013

obama

Ce discours de Barack Obama, peu relayé dans la presse, a été tenu pendant la célébration du 4 juillet, jour de l’indépendance des Etats-Unis, devant un groupe d’étudiants en stage au Congrès à Washington :

«L’Amérique est un grand pays. Personne ne peut le nier.

Cependant, alors que vous avancez dans votre carrière, il est bon que vous fassiez votre examen de conscience.

La révolution était-elle vraiment nécessaire ? La Grande-Bretagne n’avait peut-être pas raison sur tout, mais elle avait raison sur beaucoup de choses. Prenez par exemple les impôts. Si votre voisin gagne un million de dollars par an, et que vous et votre famille arrivez à peine à payer la note de chauffage, ne devrait-il pas aider votre famille ?

Dieu nous ordonne d’aider notre prochain. Il ne nous a pas demandé de les prendre de haut depuis les fenêtres du capitalisme. Pourquoi, dans ce cas, le 4 Juillet, devrions-nous célébrer une telle rupture radicale avec ce qui est pieux et juste ?

Sans le moindre doute, de nombreuses voix vous avertissent du danger d’un gouvernement tout puissant. Ils ont tort. Car un gouvernement peut vous apporter ce que ni votre famille ni vos amis ne peuvent vous donner. S’il n’est plus là, que vous restera-t-il ? »

Beaucoup parmi le public semblaient mal à l’aise, espérant une sorte de clarification.

Barks Julie, un stagiaire de la Louisiana State University1, a demandé au président Obama : «Êtes-vous en train de dire que nous ne devrions pas célébrer la naissance de notre pays? »

Le président Obama lui répondit: «Je crois que nous devrions célébrer la direction que nous prenons. Célébrez le fait d’aller de l’avant. Pas d’où nous venons»

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces propos sont apocryphes, mais s’ils ont été écrits et publiés, c’est parce que beaucoup d’américains pensent que Barack Obama pourrait les prononcer. Ce qui ne l’a pas empêché d’être élu pour un second terme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://thelibertypaper.org/2013/07/02/obama-to-college-students-do-not-celebrate-fourth-of-july/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz