FLASH
[29/04/2017] Chine : le ministre des Affaires étrangères dit qu’il ne permettra pas aux USA d’attaquer la Corée du Nord  |  Syrie : ISIS dit avoir tué 30 soldats syriens lors d’une attaque à l’est de Khanasser  |  Tension Corée du Nord/ Israël, Lieberman déclare : “nous sommes au bord d’avoir des missiles précis et des armes non conventionnelles entre les mains de gens irrationnels”  |  Roulez les insultes : le juppéiste Bussereau qualifie Dupont-Aignan de ‘collabo’ et de ‘pétainiste’  |  Une policière d’origine maghrébine : « Marine Le Pen nous propose de la sécurité et nous montre de la considération »  |  « Trou du cul » « grosse merde »: Dupont-Aignan porte plainte contre Lellouche et Kassovitz  |  Edgar Morin appelle à voter Macron puis à : » inscrire dans la Constitution ‘la France est une République une et multiculturelle’  |  Polony: « les élites se foutent de la désindustrialisation »  |  Ali Juppé avec un métro de retard : PEUPLE DE FRANCE, RESSAISIS-TOI »  |  Marine Le Pen répond à Zinédine Zidane : « Avec ce qu’il gagne je comprends qu’il vote Macron »  |  Après son ralliement à MLP, Pécresse veut exclure Boutin du parti. Problème: elle n’y est pas !  |  Catastrophe: Benjamin Biolay menace de rester en France si Marine Le Pen est élue (humour)  |  Monsieur «Déradicalisation» mis en examen pour viols  |  Marine Le Pen ne mentionne plus la sortie de l’euro dans sa profession de foi  |  Macron exige des « sanctions » contre la Pologne et la Hongrie pour les forcer à accueillir des migrants musulmans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 juillet 2013

obama

Ce discours de Barack Obama, peu relayé dans la presse, a été tenu pendant la célébration du 4 juillet, jour de l’indépendance des Etats-Unis, devant un groupe d’étudiants en stage au Congrès à Washington :

«L’Amérique est un grand pays. Personne ne peut le nier.

Cependant, alors que vous avancez dans votre carrière, il est bon que vous fassiez votre examen de conscience.

La révolution était-elle vraiment nécessaire ? La Grande-Bretagne n’avait peut-être pas raison sur tout, mais elle avait raison sur beaucoup de choses. Prenez par exemple les impôts. Si votre voisin gagne un million de dollars par an, et que vous et votre famille arrivez à peine à payer la note de chauffage, ne devrait-il pas aider votre famille ?

Dieu nous ordonne d’aider notre prochain. Il ne nous a pas demandé de les prendre de haut depuis les fenêtres du capitalisme. Pourquoi, dans ce cas, le 4 Juillet, devrions-nous célébrer une telle rupture radicale avec ce qui est pieux et juste ?

Sans le moindre doute, de nombreuses voix vous avertissent du danger d’un gouvernement tout puissant. Ils ont tort. Car un gouvernement peut vous apporter ce que ni votre famille ni vos amis ne peuvent vous donner. S’il n’est plus là, que vous restera-t-il ? »

Beaucoup parmi le public semblaient mal à l’aise, espérant une sorte de clarification.

Barks Julie, un stagiaire de la Louisiana State University1, a demandé au président Obama : «Êtes-vous en train de dire que nous ne devrions pas célébrer la naissance de notre pays? »

Le président Obama lui répondit: «Je crois que nous devrions célébrer la direction que nous prenons. Célébrez le fait d’aller de l’avant. Pas d’où nous venons»

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces propos sont apocryphes, mais s’ils ont été écrits et publiés, c’est parce que beaucoup d’américains pensent que Barack Obama pourrait les prononcer. Ce qui ne l’a pas empêché d’être élu pour un second terme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

1http://thelibertypaper.org/2013/07/02/obama-to-college-students-do-not-celebrate-fourth-of-july/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz