FLASH
[27/03/2017] Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 juillet 2013

El-Baradei-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Mohamed El Baradei, lorsqu’il était directeur général de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, disait tout et son contraire sur le nucléaire offensif iranien. Tout en admettant – de temps à autre – ce réel danger, il invitait cependant tout le monde à accorder de nouvelles chances aux divers dialogues avec les mollahs, car l’Iran était selon lui bien loin de maîtriser la technologie nucléaire militaire.

« L’Iran pourrait acquérir la capacité de fabriquer une arme atomique, mais il reste beaucoup de temps pour régler la question. Les inquiétudes existent, mais il ne faut pas les grossir. On a amplement le temps de discuter avec l’Iran et de dissiper ces craintes, pour aller vers plus de discussions plutôt que d’isolement », déclarait El Baradei.

Selon lui, les mollahs, après avoir stocké de l’uranium enrichi, devraient surmonter une série de nouveaux obstacles techniques et politiques s’ils voulaient s’atteler à la fabrication d’armes nucléaires. El Baradei affirmait agir pour contrer les allégations alarmistes des Américains. Dans une interview à l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, El Baradei affirmait qu’une attaque israélienne contre l’Iran serait une folie qui transformerait la région en ballon de feu.

Mais à la même époque, il estimait que d’ici quelques années le nombre des pays dotés de l’arme nucléaire allait doubler. Il était particulièrement inquiet de la situation au Proche-Orient et il considérait que de plus en plus de groupes terroristes essayaient d’obtenir l’arme nucléaire. Le rôle politique – réel ou présumé – qu’El Baradei pourrait jouer en Egypte ne devrait donc rassurer personne.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz