FLASH
[24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  |  France, scène de la vie ordinaire : une femme voilée armée d’un couteau a tenté d’entrer dans une église de Dijon  |  Grande-Bretagne : université de Bury évacuée, alerte rouge, motif inconnu  |  Tchétchénie: 6 musulmans tchétchènes ont attaqué la garde nationale à Naurskaya : tous tués  |  Attentat de Londres nouveau bilan : 50 blessés  |  ‪Attentat islamique de Londres : 9 personnes en garde à vue qui préparaient d’autres attentats‬  |  ‪Le terroriste de Londres Khalid Masood est né Adrian Russell Ajao. Deux personnes centrales ont été arrêtées‬  |  [23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 juillet 2013

Trois supporteurs du PSG, dont deux ultras, soupçonnés d’avoir pris part aux violences ayant émaillé la fête du titre de champion de France mi-mai au Trocadéro, ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ils ont été jugés vendredi en comparution immédiate pour des jets de projectiles, dont des bouteilles, et des tirs de fumigènes sur des agents de sécurité et des policiers.

«Le montage d’images vidéo réalisé par la police n’a pas permis de démontrer la culpabilité des trois personnes jugées», a indiqué l’avocat Marc Méchin, qui défendait un de ces supporteurs.

L’avocat a produit à l’audience une vidéo montrant que son client a «cherché à calmer les choses plutôt que de les envenimer».

«Deux des supporteurs jugés appartiennent à la mouvance ultra. Ils ont fait l’objet chacun dans le passé d’une interdiction administrative de stade mais qui a été annulée pour l’un d’entre eux», a précisé Me Méchin.

Ces deux supporteurs avaient été identifiés par la police comme faisant partie des leaders présents devant le podium dressé pour le sacre du club au Trocadéro, le soir du 13 mai.

Ils s’étaient rendus à une convocation de la police et avaient été placés en garde à vue le 13 juin et le troisième supporteur avait été interpellé à son domicile la veille.

Cette troisième personne est un «supporteur traditionnel», a précisé l’avocat.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé des peines de prison de 4 à 8 mois de prison ferme, dont certaines avec mandat de dépôt, et a relaxé quatre personnes à l’issue de vagues d’interpellation de supporteurs survenues fin mai et début juin.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-au-trocadero-trois-supporteurs-du-psg-relaxes-08-07-2013-2965445.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz