FLASH
Syrie : l’Etat islamique a lancé une attaque contre la base militaire de Panorama  |  France Agen : un jeune musulman attaque 2 policiers avec un couteau au moment où ils l’arrêtent  |  Effet Trump : Israël donne le feu vert à des centaines de constructions de logements en Judée Samarie  |  NIgeria : Boko Haram attaque un village apparemment chrétien : 15 morts  |  Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 juillet 2013

Trois supporteurs du PSG, dont deux ultras, soupçonnés d’avoir pris part aux violences ayant émaillé la fête du titre de champion de France mi-mai au Trocadéro, ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ils ont été jugés vendredi en comparution immédiate pour des jets de projectiles, dont des bouteilles, et des tirs de fumigènes sur des agents de sécurité et des policiers.

«Le montage d’images vidéo réalisé par la police n’a pas permis de démontrer la culpabilité des trois personnes jugées», a indiqué l’avocat Marc Méchin, qui défendait un de ces supporteurs.

L’avocat a produit à l’audience une vidéo montrant que son client a «cherché à calmer les choses plutôt que de les envenimer».

«Deux des supporteurs jugés appartiennent à la mouvance ultra. Ils ont fait l’objet chacun dans le passé d’une interdiction administrative de stade mais qui a été annulée pour l’un d’entre eux», a précisé Me Méchin.

Ces deux supporteurs avaient été identifiés par la police comme faisant partie des leaders présents devant le podium dressé pour le sacre du club au Trocadéro, le soir du 13 mai.

Ils s’étaient rendus à une convocation de la police et avaient été placés en garde à vue le 13 juin et le troisième supporteur avait été interpellé à son domicile la veille.

Cette troisième personne est un «supporteur traditionnel», a précisé l’avocat.

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé des peines de prison de 4 à 8 mois de prison ferme, dont certaines avec mandat de dépôt, et a relaxé quatre personnes à l’issue de vagues d’interpellation de supporteurs survenues fin mai et début juin.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/violences-au-trocadero-trois-supporteurs-du-psg-relaxes-08-07-2013-2965445.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz