Publié par Gaia - Dreuz le 9 juillet 2013

Un parent d’élèves de l’école communale de Saint-Agnant, en Charente-Maritime, ne supportait pas que les cours débutent avec quelques minutes de retard, racontent nos confrères de Sud-Ouest Charente-Maritime.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Chaque jour, il notait donc l’heure de début et de fin des cours de maternelle et de primaire. Il ne manquait surtout pas une occasion de critiquer, de harceler, d’insulter l’équipe enseignante de cette « école de merde » où « les mémères ne pensent qu’à prendre le café ». L’une des institutrices en a fait un malaise un matin de la dernière année scolaire.

Le tribunal de Rochefort a condamné l’irrascible ancien militaire à deux mois de prison avec sursis pour outrage à personnes en mission de service public. Il ne pourra pas non plus s’approcher de l’école de Saint-Agnant pendant deux mois.

http://www.charentelibre.fr/2013/07/09/charente-maritime-deux-mois-avec-sursis-pour-le-parent-d-eleves-a-cheval-sur-les-horaires,1845234.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz