FLASH
[29/05/2017] Manchester : nouvelle arrestation – au total 14 musulmans – de nouvelles perquisitions en cours  |  Berlin : voiture piégée avec plaques volées. Un jardin d’enfant et habitants évacués  |  [28/05/2017] Udi Segal channel 2- A Bethlehem Trump a hurlé sur Abbas: « vous m’avez piégé! Les Israéliens m’ont montré comment vous incitez au terrorisme  |  [27/05/2017] La tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises a été vandalisée  |  Londres : le théatre de Piccadilly Circus vient d’être évacué en pleine séance  |  Trump : « je prendrais ma décision finale sur les accords de Paris [sur le climat] la semaine prochaine »  |  ISIS revendique l’attentat de Manchester  |  Somalie: les islamistes empêchent les populations affamées de recevoir l’aide alimentaire  |  Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 juillet 2013

Un parent d’élèves de l’école communale de Saint-Agnant, en Charente-Maritime, ne supportait pas que les cours débutent avec quelques minutes de retard, racontent nos confrères de Sud-Ouest Charente-Maritime.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Chaque jour, il notait donc l’heure de début et de fin des cours de maternelle et de primaire. Il ne manquait surtout pas une occasion de critiquer, de harceler, d’insulter l’équipe enseignante de cette « école de merde » où « les mémères ne pensent qu’à prendre le café ». L’une des institutrices en a fait un malaise un matin de la dernière année scolaire.

Le tribunal de Rochefort a condamné l’irrascible ancien militaire à deux mois de prison avec sursis pour outrage à personnes en mission de service public. Il ne pourra pas non plus s’approcher de l’école de Saint-Agnant pendant deux mois.

http://www.charentelibre.fr/2013/07/09/charente-maritime-deux-mois-avec-sursis-pour-le-parent-d-eleves-a-cheval-sur-les-horaires,1845234.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz