FLASH
Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 9 juillet 2013

 comp

Une des grandes frustrations du monde arabo-musulman est la frustration sexuelle.

De nombreux jeunes, dans les pays arabes, sont condamnés par le célibat à la chasteté. Ils n’ont quasiment aucune chance d’avoir des relations sexuelles normales. Cette interdiction de relations sexuelles consentantes peut créer des comportements violents.

 

C’est le résultat d’une culture primitive – la contrariété du désir. La culture musulmane dresse des murs entre les hommes et les femmes, et contraint à dissimuler chaque centimètre carré de peau et de cheveux des femmes sous des tissus informes. C’est une formidable machine à créer de la frustration sexuelle. Les chefs religieux accusent toujours les femmes d’inciter les hommes à la débauche, et leur font vivre un état constant de peur. 

83% de femmes violées en Egypte

L’une des manifestations de cette incroyable misère sexuelle, c’est le viol dont sont victimes les femmes en terre d’islam. En Égypte, selon une statistique sur un échantillon de 1 000 femmes, 83% ont déclaré avoir subi des violences sexuelles.

L’Ong Human Rights Watch (HRW) vient de révéler qu’une centaine d’agressions sexuelles ont été commises au Caire entre le 28 juin et le 3 juillet 2013, durant les manifestations contre le président Mohamed Morsi.

91 agressions sexuelles place Tahrir en 5 jours

En 5 jours, Place Tahrir, HRW a relever exactement 91 cas d’agressions à connotation sexuelle, allant de l’attouchement jusqu’au… viol. Ces informations ont été recueillies auprès d’associations locales.

Dix agressions sexuelles ont été signalées le 28 juin 2013, lors de la première journée de manifestation. 

Les victimes rapportent que leurs agresseurs les encerclent puis les séparent de leurs amis. Une fois loin des regards, ils les violent, très souvent collectivement. Des violeurs ont également battu des femmes à coup de bâtons, de chaînes métalliques voire même leur ont donné des coups de couteaux.

Dans plusieurs cas, ces violences ont duré près d’une heure et ont conduit à des hospitalisations.

Le 6 février 2013, des centaines d’Égyptiens et Égyptiennes avaient manifesté au Caire pour dénoncer les violences faites aux femmes et Amnesty International avait appelé l’ex-président Morsi à prendre des «mesures drastiques» contre les incidents recensés en marge des manifestations.

Au même moment, à Tel Aviv, aucune agression sexuelle n’a été commise contre les milliers de jeunes femmes venues se rafraîchir dans le bassin de la place Rabin. Et chose difficile à croire à la vue du monde présent (voir photo), il n’y avait pour ainsi dire aucune présence policière.

Tel Aviv - 4 juillet
Tel Aviv – 4 juillet

Vendredi 5 juillet donc, place Itzhak Rabin à Tel-Aviv, les seaux, ballons et pistolets à eau étaient de rigueur pour un grand moment de FUN !

Près de 7 000 personnes de tous âges ont participé à cette bataille d’eau, considérée comme la plus grande bataille d’eau du monde ! – et répétons le encore une fois, sans la plus petite marque de violence – sauf peut être ces aqua-terroristes qui lançaient des ballons d’eau depuis les balcons sur des victimes innocentes.

Il s’agit de la neuvième bataille d’eau de Tel Aviv. Cette année encore des milliers de Telavivis et de touristes sont venus s’asperger d’eau dans la bonne humeur tandis que d’autres jeunes, à Istanbul et au Caire, se déchiraient. Armés de gros calibres à eau à la ceinture, les jeunes et moins jeunes se sont affronter dans la chaleur torride tandis que les photographes s’entraidaient en se prêtant des sacs en plastiques pour protéger leurs appareils.

La bataille d’eau géante de Tel-Aviv, évènement unique, est un des symboles du dynamisme de la ville et de la joie de vivre des israéliens.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il n’est pas aberrant d’expliquer que la jalousie, la haine et la colère que portent les arabes envers les israéliens provient en partie de leur frustration quotidienne. Le monde arabe n’arrive pas à comprendre pourquoi les israéliens sont si heureux.

Les Israéliens sont classés parmi les populations les plus heureuses parmi les nations occidentales, en dépit d’une longue liste de problèmes et de l’hostilité de leurs voisins.

  • En 2011, une étude du sérieux institut Gallup avait classé les israéliens 7ème habitants les plus heureux de la planète sur 124 nations. Impressionnant, quand on sait les problèmes imposés par leurs voisins. En bas du classement, on trouve entre autres les Libyens, les Portugais, les Tunisiens, les Ouzbeks et les Hongrois, avec seulement 14% de niveau de satisfaction.
  • Selon la première étude de l’ONU sur le bonheur des peuples, publiée en avril 2012, Israël était classé 14ème (Rapport Mondial sur le Bonheur, menée par l’université de Columbia). Le Danemark, la Finlande, la Norvège les Pays-Bas et le Canada étaient en tête. La France était 23ème. Les pays arabes (Égypte et Algérie), derniers. Le rapport compilait des «scores de vie », basés sur la santé, la sécurité de l’emploi, la liberté politique et personnelle, et la corruption.
  • En septembre 2012, les adolescents israéliens étaient classés 3ème plus heureux au monde, selon l’OMS, place partagée avec les Pays Bas, l’Islande et l’Espagne (1).
  • En Décembre 2012, l’Economist Intelligence Unit (EIU), une société sœur du quotidien The Economist, a mesuré quels sont les pays qui offrent les meilleures opportunités pour une vie saine, sûre et prospère pour les années à venir. Israël était classé dans le top 20 des pays où il fait « meilleur naître » (2). Une belle progression, car en 1988, Israël était classé 30ème…  Les deux principales puissances musulmanes étaient loin derrière : L’Iran (58e) et l’Égypte (60e). La Turquie ne faisait pas mieux (51e). Et à la queue, les pays du Maghreb.
  • En Avril 2013, une étude du Professeur Zahava Solomon de l’Université de Tel Aviv confirmait. La joie de vivre est un sentiment partagé par bon nombre d’israéliens face à leur propre existence. L’indice de qualité de vie était mêlé aux enquêtes de satisfaction, de niveau de bonheur, de niveau de confiance en l’avenir, mais aussi au taux de criminalité, de confiance dans les institutions d’État, à la santé, et à la famille.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

  1. L’étude, menée auprès de 4 758 adolescents israéliens dans les classes de 6e, 4e et seconde, trouvait que les adolescentes avaient tendance à être plus heureuses que leurs homologues masculins – 51% contre 47% des garçons. Les jeunes Arabes israéliens étaient eux, plus heureux que les Juifs : 55% contre 47% respectivement. L’étude de l’OMS s’est étalée sur quatre ans et comprend 34 pays. Les chercheurs de chaque pays avaient été autorisés à poser des questions supplémentaires aux adolescents.

  2. 1 Suisse ; 2 Australie ; 3 Norvège ; 4 Suède ; 5 Danemark ; 6 Singapour ; 7 Nouvelle-Zélande ; 8 Pays-Bas ; 9 Canada ; 10 Hong-Kong ;11 Finlande ; 12 Irlande ; 13Autriche ; 14 Taïwan ; 15 Belgique ; 16 Allemagne ; 17 Etats-Unis ; 18 Emirats Arabes Unis ; 19 Corée du Sud ; 20 Israël.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz