FLASH
[28/04/2017] Israël a abattu un drone syrien qui survolait le Golan  |  L’Allemagne vote l’interdiction partielle du voile intégral musulman  |  [27/04/2017] Révélation : 4 avions cargo iraniens avaient atterri à Damas peu avant les frappes israéliennes  |  « George Soros a ruiné la vie de millions d’Européens » déclare le Premier ministre hongrois  |  Paris : l’appartement du Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a été cambriolé (humour… oh et puis non)  |  Un commandant du Hezbollah et un garde révolutionnaire iranien tués lors des frappes israéliennes sur l’aéroport de Damas  |  Trump va reconnaître officiellement TOUT Jérusalem capitale d’Israël, révèle le quotidien Yedioth Ahronoth  |  Suite à l’arrestation du soldat allemand voulant commettre un attentat, 16 domiciles perquisitionnés en Allemagne, France et Autriche  |  Berlin : une policière a tiré sur un homme menaçant qui pénétrait dans un hôpital. Situation en cours  |  Londres : l’homme armé de couteaux arrêté près du parlement de Westminster est suspecté de terrorisme  |  Londres : individu suspect en possession de plusieurs couteaux interpellé dans le quartier de Westminster  |  Israël : un avocat arabe-israélien condamné à 7 ans de prison pour collaboration avec les terroristes du Hamas  |  Afghanistan : au moins 1 soldat américain mort dans un raid contre ISIS  |  Israël toujours nul en blocus : hier 6 920 personnes ont franchi le pont Allenby depuis la Judée Samarie vers Israël  |  Paris : Les fascistes ont tenté d’envahir le lycée Hélène Boucher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 juillet 2013

Iran-nuclear-5

Natanz, Arak, Busher, Damavand…

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Un nouveau site secret du nucléaire offensif iranien, site situé près de Damavand, dans la province de Téhéran, au nord, a été identifié. Un réseau — que nous estimons fiable — a obtenu des informations sur ce nouveau site totalement secret destiné au nucléaire offensif des ayatollahs ; informations recueillies au fil d’un an d’investigations auprès d’une cinquantaine de sources infiltrées dans divers organes du régime théocratique iranien.

 

Le site découvert est un nouveau centre destiné à des activités nucléaires. Les noms de code du site et de son programme sont Ma’adane-e Charq et Projet Kossar. Il est situé dans une série de tunnels sous la montagne dans les environs de la ville de Damavand, au nord de Téhéran.

 

La construction de la première phase de ce site a débuté en 2006 et a été récemment achevée. La première phase comprenait le creusement des tunnels, quatre entrepôts, les installations du site, la zone du site et la construction de routes vers le site. C’est la société iranienne Iman Gostaran Mohit qui supervise ce programme et qui contrôle les sections traitant des aspects nucléaires, biologiques et chimiques.

 

Le directeur général de la société Iman Gostaran Mohit n’est autre que Mohsen Fakhrizadeh, officier supérieur des Pasdaran et personnage clé du programme nucléaire offensif du régime iranien. L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), une filiale de l’ONU pour le nucléaire, a demandé en vain à rencontrer Mohsen Fakhrizadeh.

 

La construction de la deuxième phase de ce site a commencé récemment. Il est prévu de construire trente tunnels et trente entrepôts dans cette deuxième phase. Ces informations démontrent une fois de plus que le régime des mollahs n’a aucune intention de stopper ou même de suspendre son programme de fabrication d’armes nucléaires. C’est du reste ce que nous ne cessons de démontrer chez dreuz.info (Natanz, Arak, etc.), depuis plus de six ans, sur la base d’informations provenant de services de renseignements.

 

Il faut impérativement que l’AIEA demande à pouvoir visiter rapidement ce site. Le nouveau président iranien, Hassam Rohani, qui a dirigé directement les négociations sur le nucléaire, a eu un rôle clé dans la poursuite de ce programme. Le considérer comme un « modéré » ou porter sur lui un espoir de « changement » est donc une terrible idiotie, comme nous l’avons déjà écrit sur ce blog.

 

Reproduction autorisée avec mention :

 

© Michel Garroté www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz