Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2013

Le maire de Libourne (Gironde), Philippe Buisson, a porté plainte hier après la diffusion de faux tracts municipaux invitant des administrés à « ne pas sortir leur chien » ou encore, à porter une « tenue décente » aux abords de la mosquée vendredi, a-t-il annoncé aujourd’hui à l’AFP.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le maire socialiste a porté plainte pour « contrefaçon, usurpation d’identité et incitation à la haine raciale » auprès du procureur de la République de cette ville de 25.000 habitants.

Dans la nuit de mardi à mercredi environ 200 foyers du quartier de l’hôpital, où se trouve aussi le lieu de culte musulman, ont reçu des tracts intitulés « information municipale » et donnant des consignes aux habitants avant la grande prière du vendredi, pour faciliter « l’intégration républicaine des musulmans » et leur « faire toute la place qu’ils demandent ».

« Il y a des gens qui ont été surpris, d’autant que le document reprenait le logo de la ville, mon nom et ma signature. Cela a créé un climat de tension dans un quartier où le lieu de culte musulman est bien intégré », a-t-il déclaré. La mairie a été alertée notamment par des appels d’habitants mécontents que le maire a cherché à rassurer par le biais d’un courrier démentant ces propos et en se rendant sur place.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/07/11/97001-20130711FILWWW00321-gironde-faux-tracts-islamophobes.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz