FLASH
[22/03/2017] la BBC s’est rétractée, l’auteur de l’attentat ne serait pas Abu Izzadeen qui est toujours en prison selon son avocat  |  Abdelghani Merah: « le salafisme devrait être interdit en France »  |  Coups de feu à l’extérieur de l’immeuble du parlement de Londres  |  Erdogan : « la démocratie est comme un train. On le prend, et on descend quand on arrive à destination »  |  Le procès du #MurDesCons débutera le 4/12/18 : la justice politisée sait traîner ou aller vite  |  Erdogan répète ses menaces : « aucun Européen ne peut marcher tranquillement dans aucune rue du monde si l’Europe de change pas d’attitude »  |  La candidate russe à l’Eurovision interdite d’entrée en Ukraine  |  Blocus ? Apartheid ? 845 étrangers et professionnels sont entrés en Israël depuis Gaza hier  |  Erdogan prévient que « les Européens ne vont pas être en sécurité cette attitude de l’Europe continue »  |  [21/03/2017] Mathias Fekl, un illustre inconnu, remplace l’autre inconnu Le Roux au poste interchangeable donc inutile de ministre de l’Intérieur  |  Il promettait une république irréprochable, Hollande ! Le corrompu ministre socialiste Le Roux démissionne  |  Somalie Mogadishu : attentat suicide – oui, encore des musulmans. 7 morts et 10 blessés  |  Le Parquet National Financier ouvre une enquête contre Le Roux, le ministre de l’Intérieur de la gauche morale  |  Afghanistan : les talibans tuent 6 membres de services de renseignement dans la province d’Helmand lors d’un attentat suicide avec une voiture chargée d’explosifs  |  Egypte : ISIS affirme qu’un de ses snipers a tué un soldat égyptien le 19 mars à el-Arish dans le Sinaï  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 juillet 2013

L’avion transportant l’islamiste radical Abou Qatada, expulsé par Londres après des années de procédures, a atterri dimanche matin à Amman, a annoncé un responsable jordanien. Peu après son arrivée, l’homme a été inculpé pour terrorisme, a déclaré une source judiciaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Abou Qatada est arrivé à l’aéroport de Marqa », à l’est d’Amman, a déclaré ce responsable sous le couvert de l’anonymat. « Il était escorté par des agents britanniques et jordaniens, qui l’ont remis aux enquêteurs de la cour de sécurité d’Etat », a-t-il ajouté.

Ce tribunal militaire se trouve juste à côté de l’aéroport. Le père d’Abou Qatada, ses frères et d’autres membres de sa famille se trouvaient devant le bâtiment, où le prédicateur radical devait être conduit, a constaté un photographe de l’AFP.

Un temps considéré comme « l’ambassadeur de Ben Laden en Europe », Abou Qatada a été expulsé dans la nuit de Grande-Bretagne. Condamné par contumace en Jordanie dans deux affaires de projets d’attentats, le prédicateur qui avait demandé l’asile au Royaume-Uni en 1993, doit être rejugé.

Après avoir résisté devant les tribunaux pendant des années à la volonté de Londres de l’expulser, Abou Qatada avait accepté en mai de rentrer en Jordanie, une fois ratifié un traité entre les deux pays garantissant que des preuves obtenues sous la torture ne pourraient être utilisées lors de son nouveau procès, ce qui a été fait il y a quelques semaines.

Inculpé pour terrorisme à Amman et placé en détention préventive

Peu après son arrivée en Jordanie, Abou Qatada a été inculpé pour terrorisme, a annoncé une source judiciaire. Le prédicateur a été présenté devant le procureur de la cour de sûreté de l’Etat, qui lui a signifié son inculpation pour « complot en vue de commettre des actes terroristes », et a été placé en détention préventive pour 15 jours, a expliqué cette source à l’AFP.

« Abou Qatada a plaidé non coupable », a ajouté son avocat, Tayssir Diab, précisant qu’il allait déposer dès lundi un recours pour obtenir la libération sous caution de son client. Malgré l’engagement à la « transparence » proféré dimanche matin par les autorités jordanienne, la presse n’a pas été autorisée à pénétrer dans la salle d’audience pour entendre l’énoncé des chefs d’inculpation.

Les affaires en question, liées à des accusations de projets d’attentats, ont déjà valu à Abou Qatada deux condamnations, à la réclusion à perpétuité et à 15 ans de prison, mais il va bénéficier d’un nouveau procès dans la mesure où il avait jusqu’alors été jugé par contumace.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-islamiste-abou-qatada-expulse-par-londres-inculpe-a-amman?id=8043480

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz