FLASH
[26/04/2017] Ted Cruz veut saisir les milliards d’El Chapo pour payer le mur entre le Mexique !  |  L’UE entame le processus de levée d’immunité de Le Pen concernant le mauvais usage de fonds européens  |  La Chine exige des Etats-Unis l’arrêt des exercices militaires avec la Corée du sud  |  Macron a été sifflé à son arrivée chez Whirlpool  |  Explosion dans la bande de Gaza : 3 blessés, cause encore inconnue  |  Israël : Tentative d’attaque au couteau par un terroriste palestinien près de Naplouse illégalement occupée par les colons arabes. Racaille puante neutralisée.  |  Attentats de janvier 2015 : 10 personnes interpellées pour la fourniture d’armes à Amedy Coulibaly  |  [25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 juillet 2013

Dans la nuit de lundi à mardi, une vingtaine de jeunes de la cité Clodion à Perpignan ont agressé et menacé des policiers qui vérifiaient un véhicule. Un incident qui a semé l’effervescence dans le quartier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tout commence vers 1 heure du matin lorsqu’un équipage de l’unité canine légère décide d’effectuer un contrôle routier à hauteur du rond-point donnant accès au boulevard Denoyés.

Insultés et menacés

Les policiers en service s’apprêtent à procéder aux vérifications d’un véhicule quand ils sont pris à partie verbalement par des jeunes habitants de la cité, soudain rassemblés en nombre jusqu’à s’amasser à une vingtaine autour des forces de l’ordre.

Là, ils les couvrent d’insultes et les menacent afin d’empêcher le contrôle de ladite voiture et de ses occupants. Puis, prêts à en découdre, les individus commencent à envoyer divers projectiles en direction des fonctionnaires.

Jets de pierres et tirs de flash ball

La BAC (brigade anti-criminalité) a aussitôt été appelée en renfort et s’est rendue sur les lieux. Ce qui a permis dans un premier temps de disperser l’attroupement hostile. Or, l’histoire ne s’arrête pas là.

Les réfractaires forment à nouveau un attroupement après avoir ramassé un tas de pierres et les jettent en direction des agents et des véhicules de service.

Aucun blessé

Afin de mettre un terme aux hostilités, les services de police ont été contraints de riposter et de faire usage de leur lanceur de balles de défense 40 mm (nouvelle version de flash ball). Ils ont ainsi réussi à mettre en fuite leurs agresseurs. Sans qu’aucun blessé ne soit heureusement à déplorer.

« Des agressions gratuites et injustes »

Alliance police nationale 66 dénonce « ces agressions gratuites et injustes, qui ont pour objet d’empêcher les policiers de faire simplement leur travail de contrôle et de recherche d’individus auteurs d’infractions pénales ». Le syndicat ne peut que se réjouir « qu’il n’y ait pas eu de blessés parmi (ses) collègues », apporte « son soutien entier aux forces de l’ordre qui ont fait l’objet de menaces de mort » et salue « leur professionnalisme ».

« Nous demandons avec insistance à nos responsables administratifs et judiciaires de tout mettre en œuvre pour rétablir l’autorité des fonctionnaires de police, une nouvelle fois bafouée. Cette situation devient intolérable, il est temps d’agir et vite ».

http://www.midilibre.fr/2013/07/10/le-banal-controle-de-police-vire-a-l-affrontement-dans-une-cite-de-perpignan,730589.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz